Département de littératures et de langues du monde
… le bressan

Qu’est-ce que le bressan?

1. Région géographique concernée

Le parler bressan dont il est question dans le DicoFranPro concerne la Bresse du sud (au nord-ouest de Bourg-en-Bresse), dite ‘Bresse savoyarde’ (ou Bresse de l’Ain), et plus précisément la ‘Bresse burgienne’ (communes les plus proches de Bourg-en-Bresse, par opposition à la ‘Haute-Bresse’, située à l’extrême nord du département de l’Ain). Historiquement liée à la Savoie, la Bresse du sud a été annexée à la France en 1601.

la plaine de Bresse

La plaine de Bresse (d’après Wikipédia)

La Bresse du nord (autour de Louhans), dite ‘Bresse bourguignonne’ (ou encore ‘Bresse louhannaise’ ou ‘Bresse de Saône-et-Loire’), historiquement partie constitutive du Duché de Bourgogne, est française depuis la fin du 15e siècle. Ses parlers sont des parlers francoprovençaux dans sa partie méridionale, et ils sont donc assez proches de ceux de Bresse savoyarde, mais dans sa partie septentrionale (au nord de Louhans), ils relèvent du domaine linguistique d’oïl.

La Bresse, entre la Saône (à l’ouest) et la chaine du Jura (à l’est) (d’après google.earth)

La Bresse, entre la Saône (à l’ouest) et la chaine du Jura (à l’est)
(d’après google.earth)

La carte ci-dessous indique les principales communes de référence s’agissant des sources écrites.

La Bresse burgienne (d’après google.maps)

La Bresse burgienne (d’après google.maps)

2. Sources écrites, glossaires

Le volet bressan du DicoFranPro a pour source divers glossaires à destination du grand public (voir références plus bas), des textes à vocation folklorique ou littéraire, des articles de presse, des archives personnelles non publiées (en particulier celles de Josine Meune). Ces réalisations collectives ou individuelles, qui permettent de se faire une idée de l’étendue et de la diversité du vocabulaire bressan, ont permis de constituer une banque de vocabulaire pour le DicoFranPro.

87

Ces trois bandes dessinées (voir références plus bas) parues en bressan contiennent également un glossaire (et quelques explications grammaticales) en fin d’album:

BD traduites en bressan

3. Extraits sonores, locuteurs natifs et ‘néo-locuteurs’

Les extraits sonores qui accompagnent les divers termes ou exemples proviennent:

  • d’enregistrements effectués pour le DicoFranPro: Raymonde Roch [St.Cyr. 1], locutrice native originaire de Saint-Cyr-sur-Menthon; des ‘néo-locuteurs’: Manuel Meune [Conf. 3], locuteur du parler de Confrançon; Marie-Dominique Chevrolat [Cras 1], locutrice du parler de Cras-sur-Reyssouze;
  • d’enregistrements anciens (interviews ciblées, discussions, textes écrits lus, etc.), sans lien avec le projet DicoFranPro, effectués par divers locuteur natifsAndré Mâcon, de Saint-Étienne-du-Bois [St.Ét. 3], auteur du texte « La machine », sur les travaux agricoles au mois d’août); Yvonne Dubois [Conf. 1] et Paul Dubois [Conf. 2], de Confrançon; Simone Chevallier [Mant. 1], de Mantenay; Hélène Robin [Rom. 1], de Romenay.
  • de l’émission de radio bilingue (français-bressan) Les langues se délient, animée par deux locuteurs natifs: Jean-Paul Pobel [St.Ét. 1] et Albert Belay [St.Ét 2], et diffusée sur Radio RCF Pays de l’Ain ainsi que sur Radio B – Tropiques FM.

NB: Les abréviations entre crochets [ ] font référence au lieu de socialisation de la personne concernée ou à l’origine du parler qu’elle a (ré)appris. À terme, elles figureront après chaque transcription d’exemple, afin de permettre d’associer chaque variété à un lieu géographique.

4. Références bibliographiques 

MEUNE, Manuel (2006), « Glossaire », dans : Lé pèguelyon de la Castafiore [trad. vers le bressan (parler de Confrançon) de l’album d’Hergé Les bijoux de la Castafiore], p. 64-70.

MEUNE, Manuel (2007), « Lexique », dans : Maryo donbin pèdu [trad. vers le bressan (parler de Confrançon) de l’album d’Achdé et de Laurent Gerra La corde au cou], p. 49-54.

MEUNE, Manuel (2012), « Lexique », dans : Lou secré de la Tracsyon 22 [trad. vers le bressan (parler de Confrançon) de l’album d’Olivier Martin Le mystère de la Traction 22], p. 51-56.

MAISON DE PAYS EN BRESSE [dir. scientifique : Jean-Baptiste Martin] (1996), Qu’elle était riche notre langue!, Bourg-en-Bresse : AGB (parler de Saint-Étienne-du Bois; glossaire bressan-français), 160 p.

MAISON DE PAYS EN BRESSE [dir. André Macon, avec la participation d’Alain Perdrix] (sans date, 1995?), Dictionnaire français-patois (Parler de Saint-Étienne-du-Bois), reprographié par l’auteur, 67 p.

MUSÉE DES PAYS DE L’AIN [dir. de publication : Agnès Bruno, dir. scientifique : Gaston Tuaillon] (1994), Vie quotidienne en Bresse. Glossaire du patois bressan (Parler de Viriat [Ain]; ethnotextes, chants et poèmes en bressan avec traduction en français; glossaire bressan-français; grammaire), 247 p.

PIROUX, Hippolyte (2012), Le parler franco-provençal. Patois bressan des localités situées à l’ouest de Bourg-en-Bresse (parler de Polliat [Ain]; textes en français avec traduction en bressan; glossaire français-bressan [avec une phrase d’exemple par entrée]; glossaire bressan-français [mots rares]; glossaire visuel [outils agricoles, plantes]), reprographié par l’auteur, 252 p.