Département de littératures et de langues du monde
Dictionnaire Français/Francoprovençal
Français
J
Page 1 de 6Page suivante
jabot
n.
ORB
jabot
bressan
pati
shache-bodri
fribourgeois
dzabo
dzéfro
jacasser
v.
ORB
jacatér
bressan
zhacachë
barlatô
fribourgeois
karkachi
taboyi
jachère
n.
ORB
somâr
somârd
bressan
urla
pelo
jacter
v.
ORB
jaquetar
bressan
zhaquetô
jaillir
v.
ORB
fronar
fribourgeois
rinyâ
Jalamonde [01]
n. top.
ORB
Jalamondes
bressan
Zhalamonde
exemple
U bou de Tenyâ, y avë Zhalamonde, Léz Écui. [Att.1]
U bout de Ategnat, y avêt Jalamondes, Lés Ècuèts. Au bout de la commune d'Attignat (près de Crangeat), il y avait Jalamonde, Les Écuets.
jalonner
v.
bressan
jalounô
fribourgeois
dzalenâ
pityetâ
jalouse
ORB
jolosa
bressan
zheloza
exemple
Èl ére prèsque zheloza qu'on travayive trou.
Elle était presque jalouse qu'on travaille trop [et trouvait qu'on travaillait trop].
jalousie
n.
ORB
jolozi
fribourgeois
dzaloji
jalouzi
jaloux (-ouse)
adj.
ORB
jalox (-a)
bressan
zhelo
zheloza
exemple
Léj ôtrou chon on peu zhelo de lya. É preca il ne lui adreche que raremè la pareula. [St.Ét.2]
Lés ôtros sont un pou jelox de lyé. O porquè ils ne lui adrècent que rarament la parola. Les autres (animaux de la ferme) sont un peu jaloux d'elle (la poule). C'est pour cela qu'ils ne lui adressent que rarement la parole (conte de Noël).
La contable, l'éve zheloza. Le m'èn a fé vâ. Zh'é shèzhyâ, y alôve pô... [St.Cyr1]
La comptâbla, el ére jalosa. Ele m'en at fêt vêr. J'é changiê, y alâve pas... (Quand j'ai eu mon premier emploi à Mâcon) La comptable était jalouse. Elle m'en a fait voir (m'a créé beaucoup de problèmes). J'ai changé (de travail), mais ça n'allait pas (mieux)...
fribourgeois
dzalà
dzalàja [f.]
exemple
Apri chin, tsatyè payjanna l’a cha poupra fathon dè fére, i chàbrè dzalàja dè chon chèkrê; le vouêrdè bin. [Trey.1]
Après cen, châque payisana l’at sa pôpra façon de fére, el sobre jalosa de son secrèt; le gouârde ben. Après cela (À partir de ce moment de la confection des bricelets), chaque paysanne a sa propre façon de faire, elle est (reste) jalouse de son secret. Elle le garde bien.
jamais
adv.
ORB
jamés
bressan
jyamé
jamé
jyamè
jèmé
jamè
exemple
Can zh'i racontive a ma mére apré, al me dizë: "mé te m'an ô jyamé pouin demandô!" [Mant.1]
Quand je racontais cela à ma mère, après, elle me disait: "mais tu ne m'en as jamais demandé!"
Ma cherô, can-teu qu' l' e avé ma, on côje touzou lou patouâ. U téléfone ari, é sistématiquemè. Par contre davi chen oumou, on ne côje jamé lou patouâ. [Rom.1]
Ma seror, quand-to que l'est avouéc mè, on côse tojorn lo patouès. U tèlèfone arriér, est sistèmaticament. Per contre, d'avouéc son homo, on ne côse jamés lo patouès. Quand ma soeur est avec moi, elle et moi parlons toujours le patois. Au téléphone aussi, ça arrive systématiquement. Par contre, son mari et moi, on ne parle jamais patois.
Al avë sa granta que dizë: "lé shonou dé gran beu n'on jyamè étô a l'équeula, pi é ne léz a pô anpèshyâ de fourzhyë! [St.Tri.]
El avêt sa granta que disêt: "lés chênos des grants bouescs n'ont jamés étâ a l'ècoula, pués o ne lés a pas empachiês de forgiér! Sa grand-mère disait: "les chênes de la forêt (des grands bois) ne sont jamais allés à l'école, et ça ne les a pas empêchés de grandir!"
On con lou gran vôlë ave pourtô na corda an alan gueutè. Lou patron li di: "- Teu-que té fè avè chla corda?" "- É pe menè ma soupa, vouayou qu'al n'a jèmé pouin de zu!" [St.Tr.]
On côp lo grant vâlèt avêt portâ na côrda en alent gôtér. Lo patron lui dit: "-To-que tè fés avouéc cela côrda?" " - O por menér ma sopa, vèyo qu'el n'at jamés pouent des uelys. Une fois, le grand valet avait (ap)porté une corde en allant manger. Le patron lui dit: "Qu'est-ce que tu fais avec cette corde?" "- C'est pour me ma soupe (aux champs), je vois qu'elle n'a jamais d'yeux (de bouts de gras, faute d'aller paître pour engraisser...)
On avë pouin u d'istouare de lou... Maman nouz a jamè di si y ère byé vrè, ou... [Sav.1]
On avêt puent yu d'histouères de lops... Mama nos at jamés dét se y ére bien veré, ou... (Quand j'étais jeune) On n'avait eu aucun problème de loup... (J'avais entendu des histoires, mais) Maman ne nous a jamais dit si c'était bien vrai...
fribourgeois
djêmé
djæmé
exemple
È l’è djamè tru tâ po l’aprindre. [Trey.1]
Il est jamés trop târd por l’aprendre. Il n'est jamais trop tard pour l'apprendre.
L’an djæmé trovå bå pær d’avô di fochílo dè dahhú dèn lè kútse vîye dè chàte tànty’a h‘ën miyòn dè-j-an. [All.1]
L’ant jamés trovâ bâs per d’avâl des fossilos de dahut dens les couches vielyes de sèpt tant qu’a cinq milyons des ans. On n'a (ils n'ont) jamais trouvé dans les plaines (tout en bas) des fossiles de dahu vieux de 7 à 5 millions d'années.
valaisan
jaméi
exemple
Che to parle rin méi ky’avwéi é tchyó adon jaméi avwéi é j’ëncónyou, to por.i ënréé d’ai pouir.e dé rloo. [Sav.1]
Se te parles ren més qu’avouéc les tiôs adonc jamés avouéc les encognus, te porrês enréyer d’avér pouére de lor. Si tu ne parles plus qu’avec les tiens, donc jamais avec des inconnus, tu pourrais commencer d’avoir peur d’eux.
jambe
n.
ORB
chamba
jamba
piôta
bressan
shonba
shonbe [pl.]
shanbe [pl.]
shanba
zhanbe [pl.]
pyata
sanbe
sanba
exemple
I ch'e cachô la shonba. [Conf.1]
Il s'est cassâ la chamba. Il s'est cassé la jambe.
On dejë azhi que l'ave de movéze shonbe, de greusse berléte, de greusse boule. [Conf.1]
On desêt arriér que l'avêt de môvéses chambes, de grôsses bourlentes, de grôsses bôles. On disait aussi qu'il avait de mauvaises jambes, de grandes sensations de brûlure (brûlantes), de grosses boules (varices).
Zh'a revenu a Roumené fére meu coumechyan. Zh'a pri on pan, pi can zh'a étô vé lou boushi, le shanbe che chon betô de flajolé. [Rom.5]
J'é revenu a Romenê fére mes comissions. J'é prês un pan, pués quand j'é étâ vèrs lo bouchiér, les chambes sè sont betâs de flajolar. Je suis revenu (de la poste de Cuisery) à Romenay pour faire mes commissions. J'ai acheté un pain et quand je suis arrivé chez le boucher, mes jambes se sont mises à flageoler.
É yon que ch'avë rontu la shanba. Il avë la shanba chu na chala pi i zhouyivè a le cârte. Pi la fema amenive lou froumôzhou vyu de tèz è tè. I mèzhive na bertya, i bevê on canon, pi i rezhouyiyè! [Rom.5]
O yon que s'avêt rontu la chamba. Il avêt la chamba sur na sèla, pués il jouyévêt a les cartes. Pués la fema amenéve lo fromâjo viely de temps en temps. Il mengiêve na bèrta, il bevêt un canon, pués il rejouyévêt! C'est quelqu'un qui s'était cassé la jambe. Il avait la jambe sur une chaise et il jouait aux cartes. Sa femme amenait du "fromage vieux" de temps en temps; il mangeait une tartine, buvait un canon et se remettait à jouer!
Zh'a mô a le zhanbe, zh'a mô a la téta. Zh'a lou tyeu que ba trou vitou, me chintou pô byin... [Pir.1]
J'é mâl a les jambes, j'é mâl a la téta. J'é lo côr que bat trop vito, mè sinto pas bien... J'ai mal aux jambes, à la tête. J'ai le cœur qui bat trop vite, je ne me sens pas bien...
Zh'é mâ a la pyata. [Stnx.1]
J'é mâl a la piôta. J'ai mal à la jambe.
Il ave lou cansèr dè la sanbe. Y a fochu li coupé. - Oui. - Il areve a che dépyochi davi n'ôtô. - Oua. [Rom.1/Conf.3]
Il avêt lo cancèr dens la chamba. - Ouè. - Y at fassu lui copér. Il arreve a sè dèplaciér d'avouéc n'ôtô. - Ouè. Il avait un cancer dans la jambe, il a fallu l'amputer. (Mais) Il arrive à se déplacer avec une voiture (aménagée). - Oui.
Contre la… - La sanba? - Ouè, contre la shanba mé tyë y molé. [Rom.5/1]
Contre la… - La chamba? - Ouè, contre la chamba, mas qué u molèt. (La pointe de la charrue m'a butté) Contre la… - La jambe? - Oui, contre la jambe, mais ici au mollet.
fribourgeois
pyôta
tsanba
jambe de pantalon
n.
ORB
culotraton
bressan
quelôtazhon
jambon
n.
ORB
chambon
jambon
jambion
chambèta
bressan
zhèbyon
janbon
exemple
Lou zhèbyon da cuire vin menete pe quilô. [Cras1]
Lo jambion dêt couére vengt menutes per quilô. Le jambon doit cuire 20 minutes par kilo.
Zh'ômou bin a peu pré tou. Fé du pouochon dé cô, du janbon dé cô, dé biftèc, dé cô du vé, qu'a dé jeu pi è chôcha. [Rom.5]
J'amo ben a pou prés tot. Fé du pêsson des côps, du jambon des côps, des biftèques, des côps du vél, qu'at des ôs pués en sôça. J'aime bien à peu près tout. Je fais parfois du poisson, du jambon, des biftecks, parfois du veau, avec des (morceaux d')os et en sauce.
fribourgeois
tsanbèta
Janaudy
n. patr.
ORB
Janôdi
bressan
Zhyanôdi
exemple
Zh'in è intindu parlô a mon grè. Pe la gara de catëurje, zh'ava pô sij on. Zh'é étô gardô le vashe a Monsé, teu-que y a Zhyanôdi. [Van.1]
J'en é entendu parlar a mon grant. Por la guèrra de quatôrze, j'avê pas siéx ans. J'é étâ gouârdar les vaches a Montcét, to-que y at Janôdi. J'en ai entendu parler (des loups) par mon grand-père. Au début de la guerre de (19)14, je n'avais même pas six ans. Je suis allé garder les vaches à Montcet, là où habite aujourd'hui M. Janaudy.
jante
n.
ORB
entra
bressan
jintre
fribourgeois
djinta
janvier
n.
ORB
janviér
bressan
janvyé
zhèvi
exemple
Lé mouâ de l'anô: janvyé, fevri, mars, avri, mè, juin, juyè, ou, séptanbre, octobre, novanbre, déssanbre. [Mant.1]
Lés mês de l'anâ: janviér, fevriér, mârs, avril, mê, jouen, julyèt, oût, septembre, octobre, novembre, dècembre. Les mois de l'année: janvier, février, mars, avril, juin, juillet, août, septembre, octobre, novembre, décembre.
Éy e "Fabre d'Églantine" que l'a metô è plache. Y éve lou premi pluvyôse, é-t-a-dere éj alètou du vin zhèvi de notre calandriyé. [St.Ét.2]
Oy est "Fabre d'Églantine" que l'at metâ en place. Oy ére lo premiér ploviôse, o-est-a-dére ès alentôrns du vengt janviér de noutron calendriér. C'est (l'écrivain et révolutionnaire) Fabre d'Églantine qui l'a mise en place (la première Fête du travail, en 1793). C'était le 1er pluviôse, c'est-à-dire aux alentours de 20 janvier de notre calendrier.
fribourgeois
janvyé
Japon
n. top.
ORB
Japon
bressan
Japon
exemple
N'a n'otra feye que t u Japon, bin é parèy. É la chojon de la pyaze, la chojon umide: sô pi de la pyaze... [Rom.1]
J'é na ôtra felye que est u Japon, ben o parèly. O la sêson de la ploge, la sêson humida: chôd pués de la ploge... J'ai une autre fille qui est au Japon, et bien c'est pareil. C'est la saison de la pluie, la saison humide: (il fait) chaud et (il y a) de la pluie...
japonais
n.
ORB
japonês
bressan
japoné
exemple
Apré il ére u dé problème pe continué. Y ère fachu qu'i parle vromè lou japoné. É péro qu'é du, in. [Rom.1]
Après, il arêt yu des problèmos por continuér. Y arêt fassu qu'il parle verément lo japonês. O parêt qu'o dur, hen. Après, il aurait des problèmes pour continuer (ses études au Japon). Il aurait fallu qu'il parle vraiment bien le japonais. Il paraît que c'est difficile.
Japonais (-e)
n.
ORB
Japonês (-a)
bressan
Japoné
Japonèze [f.]
exemple
Japoné, ij on atèdu lonté de vacsiné pasquë i prétèdivè que lé vacsin d'ayeur n'alivè pô ajir chu jô. [Rom.1]
Lés Japonês, ils ont atendu long-temps de vaccinér perce-que ils prètendivênt que lés vaccins d'alyor n'alévênt pas agir sur lyor. Les Japonais ont attendu longtemps de vacciner (contre la COVID 19) parce qu'ils prétendaient que les vaccins venus d'ailleurs n'agiraient pas sur eux.
Te peu nez è dere mé? - Bin apré avâ ressu Aya, na Japonèze, stioui on a lou plazi de rècontrô Simone, na Bréziliyèna. [St.Ét.2/1]
Te pôs nos en dére més? - Ben aprés avêr reçu Aya, na Japonêsa, ceti-houé, on at lo plèsir de rencontrar Simone, na Brèsiliena. Peux-tu nous en dire plus (sur les invités de notre émission)? - Eh bien après avoir reçu Aya, une Japonaise, nous avons le plaisir de rencontrer Simone (Fonseca Gomes), une Brésilienne (qui s'intéresse au francoprovençal).
Page 1 de 6Page suivante