Département de littératures et de langues du monde
Dictionnaire Français/Francoprovençal
Français
O
Page 1 de 7Page suivante
obéir
v.
ORB
obeyir
bressan
équetô
fribourgeois
bâchtâ
djindre
obèyi
krêre
obéissant (-e)
adj.
ORB
obeyissent (-a)
fribourgeois
krinti
obèyichin
objet
n.
ORB
objèt
bressan
objé
objet enroulé
n.
bressan
vourtelyon
tourtelyon
objet sans valeur
n.
ORB
sampelye
bressan
argalye
obligation
n.
ORB
obligacion
fribourgeois
obedji
obligachyon
obligatoirement
adv.
ORB
per forse
obligé
adj.
ORB
oblegiê
bressan
éblezhâ
oblijyâ
exemple
Depi que la shevra de ma fena a touta mèzhâ ma venye é pi que zhe si éblezhâ de bâre d'édye, je treuvou que chla république a bougramè byin fâ de suprimô le shevre. [St.Ét.2]
Depués que la chévra de ma fèna at tota mengiê ma vegne et pués que je su oblegiê de bêre d'égoue, je trovo que cela rèpublica at bougrament bien fât de suprimar le chiévres. Depuis que la chèvre de ma femme a toute mangé ma vigne et que je suis obligé de boire de l'eau, je trouve que cette république a bougrement bien fait de supprimer les chèvres (histoire drôle faisant allusion à une loi de la Première république qui interdisait prétendument d'élever des chèvres).
Surtou le famiye bourjouâse. Lé froumi dé bourjouâ, il èrè oblijyâ d'alé a la meche. [Rom.4]
Surtot les famelyes borgêses. Lés fèrmiérs des borgês, ils érênt oblegiês d'alér a la mèssa. (À Romenay, qui allait le plus régulièrement à la messe?) Surtout les familles bourgeoises. (Et) Les fermiers des familles bourgeoises. Ils étaient obligés d'aller à la messe.
fribourgeois
forhyi
obedji
obedyi
exemple
Tyè arouvèrè-the, par ègjinpyo, che lè Chindzenê èthan to-por-on kou d’obedji dè koujenâ lou brèchi avu de la hyà dè Bêrna? [Trey.1]
Què arreverêt-o, per ègzemplo, se les Singenêrs éthant tot por un côp d’oblegiês de cusenar lors brecéls avouéc de la fllor de Bèrna? Qu’arriverait-il, par exemple, si les Singinois (réputés ne pas trop aimer les Bernois) étaient soudain obligés de confectionner (cuisiner) leurs bricelets avec de la crème bernoise?
obliger
v.
ORB
oblegiér
bressan
éblezhyë
oblezhyë
fribourgeois
forhyi
obedji
obliquer
v.
ORB
obliquar
bressan
oblicô
obole
n.
ORB
obôla
fribourgeois
obola
obscur (-e)
adj.
ORB
teup (-a)
fribourgeois
konfu
ochkuro
observer
v.
ORB
obsèrvar
pouegnatar
bressan
opsèrvô
penyatô
punyatô
punyatô
exemple
I penyatôve lou ptë jouë que l'avê trouvô pe tara. [Conf.3]
Il pouegnatâve lo petit juef que l'avêt trovâ por tèrra. Il observait (dans le creux de sa main) le petit œuf qu'il avait trouvé par terre.
fribourgeois
obchèrvå
rèmarkâ
exemple
On pou obchèrvå di fòrme dèchtrodyîre (“ke vîron a dräëte”, pæ la mô ke lè pyôte dräëte chon min grànte tyè lè gôtse) è lævodyîre (“ke vîron a gôtse”) èpúh‘e on bokenè dè fòrme chimètríke. [All.1]
On pôt obsèrvar des fôrmes dèstrogires (“que veront a drâte”, per l’amôr que les piâtes drêtes sont muens grantes que les gôches) et lèvogires (“que veront a gôche”) et pués un boconèt de fôrmes simètriques. On peut observer des formes (de dahu) dextrogyres ("qui tournent à droite", du fait que les pattes droites sont moins longues que les gauches) et lévogyres ("qui tournent à gauche") ainsi que de rares formes symétriques.
obstacle
n.
ORB
obstâcllo
racroc
bressan
èbyarnou
fribourgeois
inkobya
obtenir
v.
ORB
obtegnir
bressan
obteni
fribourgeois
ateri
obtinyi
obtus (-e)
adj.
ORB
boutro (-a)
occasion
n.
ORB
ocasion
bressan
ocajyon
exemple
- Il lé gardive bin. - Oh oué. - Pe la vouga. É fazë n'ocajyon, la vouga. [[St.Tr.]
- Il lés gardéve bien. - Oh oué. - Por la vôga. O fasêt n'ocasion, la vôga. - Il les gardait bien (les sous qu'il avait reçus comme vacher). - Oh oui. - Pour la vogue (fête du village). Ça faisait une occasion (de les dépenser), la vogue.
fribourgeois
okajyon
èpâhyo
exemple
Irè l’okajyon dè chè règalâ, pu dè kortijâ.
Ére l'ocasion de sè regalar, pués de cortisar. C’était l’occasion de se régaler et de courtiser.
occasionner
v.
ORB
ocajnar
bressan
ocajyounô
fribourgeois
okajyenâ
occitan (-e)
n. adj.
ORB
occitan (-a)
bressan
ocsitan
exemple
Te di "on a étô invitô". É ch'adrechôve a tui don? -Bin a tui lé groupou de patouâ de la nouvala réjyon qu'a vouzhe trâ lingue réjyonale, ouâ: l'ocsitan, la linga d'oïl, pi lou frècoprovansal. [St.Ét.2/1]
Te dis "on at étâ invitâs". O s'adrèciâve a qui donc? -Ben a tués lés groupos de patouès de la nouvèla règion qu'at vore três lengoues règionales, ouè: l'occitan, la lengoua d'oïl, pués lo francoprovençal. Tu dis "on a été invités". Ç'a s'adressait à qui donc? - Eh bien à tous les groupes de patois de la nouvelle région (Auvergne-Rhône-Alpes) qui a maintenant trois langues régionales: l'occitan, la langue d'oïl et le francoprovençal.
occupation
n.
ORB
ocupacion
èquipacion
bressan
équipassyon
exemple
Pi, lé zheunou on d'ôtrez èquipassyon. [St.Ét.1]
Pués les jouenos ont d'ôtres èquipacions. Et les jeunes ont d'autres occupations.
fribourgeois
ètha
Page 1 de 7Page suivante