Département de littératures et de langues du monde
Dictionnaire Français/Francoprovençal
Français
D
d'abord
adv.
ORB
d’abôrd
d’a premiér
devant tot
avant tot
en premiér
bressan
d'abeur
avè tou
è premi
fribourgeois
d'abôr
d'abouâ
d'a premi 
dèvàn to
exemple
Ma d’a premí, i djèn dè préchijå ke le “dahhú motú” få ènpartyà dou jànro "Darrutus". [All.1]
Mas d’a premiér, il gent de prècisar que le “dahut motu” fât empartia du genro "Darrutus". Mais tout d'abord, il convient de préciser que le "dahu sans cornes" fait partie du genre "Darrutus".
Po èprovå dè mi chèrnå d’aprí tyè tirâvan noûtron mamiféro, no fô dèvàn to no-j-apoyí chu lè tèmonyådzo ke no pouårton rèn tyè lè fochílo dè l’èchpéche chèn kouårne. [All.1]
Por èprovar de mielx cèrnar d’aprés què terâvant noutrons mamifèros, nos fôt devant tot nos apoyér sur les tèmognâjos que nos portont ren que les fossilos de l’èspèce sen côrnes. Pour essayer de mieux cerner de qui tenaient (d'après qui tiraient) nos mammifères (les dahus), il nous faut tout d'abord nous appuyer sur les témoignages que seuls les fossiles de l'espèce (de dahu) sans cornes nous apportent.
d'accord
adv.
ORB
d'acôrd
bressan
d'aqueur
exemple
Ma fena ére pô d'aqueur. Tin pi! Tin pi pe yela. Enfin, tin pi..., pô tin pi. [Pol.1]
Ma fena ére pas d'acôrd. Tant pir! Tan pir por yela. Enfin, tant pir..., pas tant pir! Ma femme n'était pas d'accord. Tant pis! Tant pis pour elle. Enfin, tant pis..., pas tant pis.
fribourgeois
arandji (ch')
d'ailleurs
adv.
ORB
d'alyor
d'abôrd
bressan
d'ayeur
d'abor
exemple
D'ayeur mouè mon pére, y a étô u sèrtificâ d'étude. Mon byô-pére ari. Ére peutét rare, mé...[Rom.2]
D'alyor, mouè mon pére, il at étâ u certificât d'ètudes. Ére pôt-étre râro, mas... D'ailleurs, (moi) mon pére est allé (à l'école jusqu')au certificat d'études. C'était peut-être rare, mais... (ça arrivait.)
É bin marcô, d'abor, vou pouvé i lire. [Mant.1]
O bin marcâ, d'abôrd, vos povéd y liére. C'est bien marqué, d'ailleurs, vous pouvez le lire.
fribourgeois
ayeu (d')
d'aplomb
n.
ORB
d'aplomb
bressan
d'aplon
exemple
L'on lachâ redéssèdre pi l'on calô, lej ôtre reuve byè d'aplon avoua lou nivô.
L'ont lèssiê redèscendre pués l'ont calâ, les ôtres roues bien d'aplomb avouéc lo nivô. Ils l'ont laissée redescendre (la vanneuse) et l'ont calée, les autres roues bien d'aplomb grâce au niveau.
d'après
prép.
ORB
d'aprés
d’assiuvent
bressan
d'apré
exemple
Na mouazon qu'é ne fa po bon vivre, d'apré ma... - Boulô, boulô. - Fô travayi tan qu'on peu. - Minzhë le béte. - L'èsclavajou. - L'èsclavazhou... [St.Tri.]
- Na mêson qu'o fat pas bon vivre, d'aprés mè... - Bôlôt, bôlôt! - Fôt travalyér tant qu'on pôt. - Mengiér les bétyes. - L'èscllavâjo. - L'èscllavâjo. (Comment définiriez-vous une "maison rouge"?) - Une maison où il ne fait pas bon vivre, selon moi... - Boulot, boulot. - Il faut travailler autant qu'on peut. - "Manger les bêtes" (vivre dans la misère). - L'esclavage - L'esclavage.
fribourgeois
d’achuvën
exemple
D’achuvën lè-j-atèchtachon dou mo “dahu” dèn lè-j-annåye 1920, la rèpartichòn jografíka dè hha bîh‘a ch’èh‘endäë dèvàn to di-j-Ardènne i-j-Àlpe dou kutsën. [All.1]
D’assiuvent les atèstacions du mot “dahut” dens les anâyes 1920, la rèparticion geografique de cela bétye s’ètendêt devant tot des Ardènes ux Alpes du cuchient. D'après les attestations du mot "dahu" dans les années 1920, la répartition géographique de cette bête s'étendait principalement des Ardennes aux Alpes du sud.
d'autant plus
ORB
d’atant més
bressan
d'atè mé
fribourgeois
d’atàn mé
exemple
Chutò, i djèndräë d’ourå d’atàn mé lè-j-yè oútre lè chayäëte chu lè vèchëre, po no-j-achurå tyènta di dûve chouårte dè bîh‘e no-j-an dèvàn lè-j-yè. [All.1]
Surtot, il gendrêt d’uvrar d’atant més les uelys outre les salyètes sur les vèrsêres, por nos assurar quinta des doves sôrtes de bétyes nos ens devant les uelys. Surtout, il conviendrait d’ouvrir d’autant plus les yeux pendant les randonnées sur les versants (des montagnes), pour vérifier laquelle des deux sortes d’animaux (dahu) nous avons devant nous.
d'avance
adv.
ORB
d'avance
bressan
d'avèchou
d'avèche
d'avèsse
exemple
Pe qu'é chaye na brava féta, on va i prépazhô d'avèchou! [Conf.3]
Por qu'o seye na brâva féta, on vat o prèparar d'avance. Pour que ce soit une belle fête, on va le préparer à l'avance.
Zhe vi quezenô d'avèche sti cha. Zhe chezhë ple trèquila demon. [St.Cyr1]
Je vés cusenar d'avance ceti sêr. Je seré ples tranquila deman. Je vais cuisiner d'avance ce soir. Je serai plus tranquille demain.
I chouvè que lé bon vôlë, l'évon ameudyâ d'avèsse. Mé malgré tou, i che rècontrôvon a la fazhe. [Conf.2]
Il sovent que lés bons vâlèts, ils éront amodeyês d'avance. Mas mâlgrât tot, ils sè rencontrâvont a la fêre. Il arrivait souvent que les bons valets soient engagés d'avance. Mais malgré tout, ils se rencontraient (avec les patrons) à la foire (de la Saint-Martin).
d'habitude
adv.
ORB
de cotema
d'avèrti
bressan
davreti 
exemple
Quemè davreti, éy a dez èdrë yo-teu que l'on étô vitou fate. [St.Ét.2]
Comme d'habitude, il y a des endroits où elles (les vendanges) ont été vite faites.
fribourgeois
dè kothema
exemple
Dè kothema, l’è on tâtso yô ch’apyêiyon ti è totè. [Trey.1]
De cothuma, l’est un tâcho yô s’apièyont tués et totes. D'habitude, (la confection des bricelets) c’est une tâche à laquelle s’attellent tous et toutes.
valaisan
dé cotoma
exemple
Dé âdzó, i vya dé tui é dzò l'é pa tant comin dé cotoma. [Sav.1]
Des viâjos, le via de tués les jorns l'est pas tant coment de cotema. Parfois, la vie de tous les jours n'est pas la même que d'habitude (pas comme de coutume).
dahu
ORB
dahut
bressan
dahu
fribourgeois
dahhu
exemple
Avouí oúnna ròba brâna ou gri-bron, le dahhu châbre d’amòn chu lè hôtyá ke chon a l’orijínne dè cha morfolojí fro delé èkchèpchyonâle avouí chè tåpye dè grantyá difèrènte. [All.1]
Avouéc un roba brona ou gris-bron, le dahut sobre d’amont sur les hôtiors que sont a l’origine de sa morfologie fôr delé èxcèpcionâle avouéc ses tôples de grantior difèrente. Avec sa robe brune ou gris-brun. Le dahu habite dans la montagne, sur les hauteurs qui sont à l'origine de sa morphologie vraiment exceptionnelle, avec ses pattes de longueur différente.
dalle
n.
ORB
lopa
bressan
dala
fribourgeois
dâla
lâpya
dame
n.
ORB
dona
dama
bressan
dama
fribourgeois
dama
exemple
Pu l’i a la dama byonda.
Pués il y at la dama blonda. Et puis il y a la dame blonde.
damer
v.
ORB
damar
fribourgeois
damâ
damnation
n.
ORB
danacion
bressan
danassyon
fribourgeois
danayon
damné (-e)
adj.
ORB
damno (-a)
bressan
danô
fribourgeois
danâ
rèprovâ
danger
n.
ORB
dangiér
fribourgeois
greda
richko
dangereux (-euse)
adj.
ORB
dangerox (-osa)
bressan
danzhezho (-ja, -za)
dèzhero (-ja, -za)
exemple
Éy e vra dèzhero de droublô chu chla routa.
Il est très dangereux de doubler sur cette route.
fribourgeois
dondzerà
pèriyà
dans
prép.
ORB
dens
dedens
bressan
din
dedan
exemple
Dé lou cayon, y a ryin de perdu. Mémou lé boué, i charvon. [Conf.2]
Dens lo cayon, y at rien de pèrdu. Mémo lés bouéls, ils sèrvont. Dans le cochon, rien ne se perd. Même les boyaux servent à quelque chose.
El vivë din la ru. Cha pô ch'el avë don na majon, ni ryin. [Dom.1]
El vivêt dens la rua. Sâ pas s'el avêt donc na mâson, ni rien. Elle vivait dans la rue. Je ne sais pas si elle avait une maison ou quelque chose.
Y an a ptétre yon qu'ére u couran de tou, dedan l'équipe, alor il in pô pôchô vé nou, dan neutra mouazon. [Mant.1]
Y en at pôt-étre yon qu'ére u corent de tot, dedens l'èquipe, alor ils ant pas passâ vèrs nos, dens noutra mêson. Il y en a peut-être un qui était au courant de tout, dans l'équipe, alors ils ne sont pas passés chez nous, dans notre maison (allusion à une bataille entre Allemands et maquisards à Mantenay, à la fin de la guerre de 1939-45).
fribourgeois
din
exemple
La vouê dou ranchinyolè, ache lèrdjire tyè chè pyàmè, dàthe kemin lè nyolètè byantsè din la yê bleuve.
La vouèx du rossignolèt, asse lergiére que ses plomes, doce coment les niolètes blanches dens la cièl blua La voix du rossignol, aussi légère que ses plumes, douce comme les petits nuages dans le ciel bleu.
valaisan
derën
dr'
exemple
Ou tin kyé dzawe a mwën dóou four.a, fé oun "vyou bën" d'intra dr'oun trin bon tsa! [Sav.1]
U temps que gèle a muens doux fôra, fét un "vielyo ben" d'entrar ded'un tren bon chôd! Quand il gèle à moins deux dehors, ça fait du bien (un "vieux bien") d'entrer dans un train bien chauffé.
Tous dialectes (exemples littéraires)
dás
exemple
Le pëthiòt prince dëmorève dás le quarthier des pëthiotes pianétes. [BR(Sagy)-St.Ex.1-36]
Le petiôt prince demoréve dens le quartiér des petiôtes planètes. Le petit prince habitait dans les quartier des petites planètes.
danse
n.
ORB
dance
bressan
dècha
fribourgeois
danthe
redzingon
danser
v.
ORB
danciér
sôtar
bressan
dèchë
danchë
chôtô
exemple
É dèche bin on bessan lou cha, mé y a churtou on bon repô. [Rom.1]
O dance ben un bessan lo sêr, mas y at surtot un bon repâs. (Pour la fête des conscrits de Romanay), ça danse bien un peu le soir, mais il y a surtout un bon repas.
On avë danchyâ dan la mouazon an yô. [Mant.1]
On avêt danciê dens la mêson en hiôt. On avait dansé dans la maison en haut.
I chôton lou rigueudon. É na brava binda latour du lyôti. [Pol.1]
Ils sôtont lou rigôdon. Est na brâva banda lentôrn du cllâtiér. Ils dansent (sautent) le rigodon. C'est une belle bande, autour du clarinettiste.
fribourgeois
danhyi
exemple
On pou pâ bin dre chu tyin pi i danthè.
On pôt pas ben dére sur quent pied el dance. On ne peut pas bien dire sur quel pied elle danse.
danseur (-euse)
n.
ORB
dancior (-osa)
bressan
dèchô (-za)
dècho (-za)
exemple
On che rindive pô contou, nou devan, can-teu qu'on a zouyâ. Même lé dèchô, i nouj on dë qu'i nouj intèdivè pô. Deri on ne vazë ryin. [Rom.1/Dom.1]
On sè rendéve pas compto, nos, devant, quand-to qu'on at jouyê. Mémo lés danciors, ils nos ont dét qu'ils nos entendévênt pas. Derriér on ne vesêt rien. Nous, devant, quand on jouait, on ne se rendait pas compte (que l'acoustique était mauvaise). Même les danseurs nous ont dit qu'ils ne nous entendaient pas. Derrière on ne voyait rien.
fribourgeois
danhyà