Département de littératures et de langues du monde
Dictionnaire Français/Francoprovençal
Français
A
allécher
v.
bressan
aleshyë
fribourgeois
afriyindà
alètchi
allée
n.
bressan
alô
shemin a talon
alléger
v.
ORB
alégiér
fribourgeois
alèrdji
rèlèrdji
allègre
ORB
alégro (-a) 
fribourgeois
alêgro (-a)
exemple
Po tè kouâdre la binvinyête, rin dè mi tyè na pitita mèlodiya, alêgra kemin la vouê dou ranchinyolè.
Per tè côdre la benvegnête, rien de mielx que na petita mèlodia alégra coment la vouèx du rossignolèt. Pour te souhaiter la bienvenue, rien de mieux qu’une petite mélodie, allègre comme la voix du rossignol.
allègrement
adv.
ORB
alégrament
fribourgeois
alêgramin
Allemagne
ORB
Alemagne
bressan
Almanye
exemple
Vouj alé de tèz è tè èn Almanye? [Rom.1]
Vos aléd de temps en temps en Alemagne? Allez-vous de temps en temps en Allemagne?
allemand (-e)
adj.
ORB
alemand (-a)
bressan
alman (-de)
exemple
L'avë aprâ on peu d'alman què l'éve prizouni de gara dè la Fouzhé-Nazhe.
L'avêt aprês un peu d'alemand quand il ére prêsoniér de guèrra dens la Forêt-Nêre. Il avait appris l'allemand quand il était prisionnier de guerre dans le Forêt-Noire.
fribourgeois
aleman
tutche
Allemand (-e)
n.
ORB
Alemand (-a)
bressan
Alman
exemple
Què léz Alman chon ètrô dè lou velazhou, lou grè a échayâ de lézi côjô èn alman. [St.Cyr1]
Quand lés Alemands sont entrâ dens lo velâjo, lo grant a èsseyê de les-y cosar en alemand. Quand les Allemands sont entrés dans le village, le grand-père a essayé de leur parler en allemand.
fribourgeois
Aleman
Tutche
valaisan
Aweman
exemple
Outre pé è j-Aweman tôt' è par.i chon cowêché dé taelon. [Sav.1]
Outre pèr les Alèmands totes les parêts sont cuvèrses de tavelyons. Chez les Allemands (dans l'Oberland bernois), toutes les façades sont recouvertes de tavaillons.
aller
v.
ORB
alar
alér (rare)
bressan
alô
alé
exemple
É va pô byè.
Il vat pas bien. Ça ne va pas bien.
Fayë avouâ chonc an pe alé a l'équeula.
Falyêt avêr cinq ans por alér a l'ècoula. Il fallait avoir cinq ans pour aller à l'école.
fribourgeois
alâ
rindre (chè)
aller (s'en)
v.
ORB
modar
alar (s'en)
enmodar (s')    
partir
bressan
moudô
alô (ch'èn)
alô
parti
fribourgeois
ala (ch'in)
dèkupiyi (chè)
èchkanâ (ch')
modâ
exemple
Ouna né dè furi, ou bi dè lena, lè dou kuryà l’an apêchu on kotiyon ke ch’in d'alâvè du vê le vejin. Trè j’àrè dou matin! Chkandale!
Una nuet de forél, u bél de lena, les doux curiox l'ant apèrciu on cotelyon que ch'en alâve de vèrs lo vesin. Três hores du matin! Scandâle! Une nuit de printemps, au clair de lune, les deux curieux ont aperçu un cotillon qui s’en allait de chez le voisin, à trois heures du matin! Scandale!
valaisan
ënmóda (ch')
exemple
É bin! Fóou nó j-ënmóda.
Èh ben! Fôt nos enmodar. [Et bien! Il faut nous mettre en route (nous en aller).]
aller chercher
v.
ORB
querir
quèrre
bressan
quezhi 
queri
exemple
Sincanta pe yon, sincanta pe l'ôtrou. I venyan an queri a la mouazon. On an menive u marshyâ.
Cinquanta por l'un, cinquanta por l'ôtro, Ils vegnont en querir a la mêson. On en menéve u marchiê. 50 (canetons) pour l'un, 50 pour l'autre. Ils venaient en chercher à la maison. On en menait au marché.
alliance
n.
ORB
aliance
bressan
alyance
alyanche
baga
exemple
Pe la fantèzi, y avë le montre a zilë, avé la shéna, le tabatizhe, lez épinlye de cravate, lez alyanse, le bague de fyèssaye, le broushe... [Conf.2]
Por la fantasie, y avêt les montres a gilèt, avouéc la chêna, les tabatiéres, les épinlyes de cravate, les aliances, les bagues de fiançalyes, les broches. Pour la fantaisie, il y avait les montres à gousset (à gilet), avec la chaîne, les tabatières, les épingles à cravate, les alliances, les bagues de fiançailles, les broches...
I che chon pôchô la bag' u da! [Conf.3]
Ils se sont pâssâ la bag' u dêgt. Ils se sont passé la bague au doigt.
fribourgeois
aliyanthe
alyanthe
frèpa
allonge
n.
bressan
raponcha
fribourgeois
alondze
allonger
v.
ORB
ralongiér
alongiér
apondre
recrêtre
bressan
rapondre
apondre
exemple
Pe Nouyé, on va rapondre la trôbla pe que tui lé quezin puchon che chetô.
Por Noèl, on vat rapondre la trâbla por que tués lés cusins pouéssont sè sietar. Pour Noël, on va allonger la tableau tables pour que tous les cousins puissent s'asseoir.
fribourgeois
agranti
alondji
allouer
v.
bressan
alouyë
allumer
v.
ORB
alumar
emprendre
bressan
alemô
èprèdre
exemple
É fô èprèdre lou foua cheteu qu'on revin du travô. Chenon, é fa trou fra la né.
Il fôt emprendre lo fuè setout qu'on revint du travaly. Senon, il fât trop frêd la nuet. Il faut allumer le feu dès qu'on revient du travail. Sinon, il fait trop froid pendant la nuit.
allumette
n.
ORB
alumèta
bressan
alemeta
fribourgeois
motsèta
almanach
n.
ORB
armanac
bressan
armanyâ
exemple
Zh'é pô oncouzhe ressu l'armanyâ pe l'ènô que vin.
J'é pas oncor reçu l'armanac por l'an que vint. Je n'ai pas encore reçu l'almanach pour l'année prochain.
fribourgeois
armana
èrmana
remana
alors
adv.
ORB
adonc
alor
bressan
aleur
donc
alor
exemple
Alor lou mou "Cavë" vin du mou "côva".
Alor lo mot "Cavèt" vint du mot "câva". Alors le mot "Cavet" vient du mot "cave".
fribourgeois
adon
exemple
È l’outon, lè j’armayi portâvan bâ, kemin i dejan adon, lè kondiihyon: du fre è dou buro. Prà dè buro!
En l'ôton, les armalyérs portâvant bâs, coment ils desant adonc, les condicions: du fruit et du burro, prod de burro! En automne les armaillis, quand ils descendaient des montages, apportaient les "conditions", comme on disait alors: du fromage et du beurre. Beaucoup de beurre!
valaisan
adon
exemple
N'ën atindou tanky'adon.
N'en atendu tanqu'adonc. [Nous avons attendu jusqu'alors, à ce moment.]
alors que
ORB
alor que
bressan
alor que
exemple
Ma, n'amou byin què-teu qu'é (???). É fé on bloc. On rebete du lé dechu, pi on bete du checrou, alor que vé vou on bete pô de checrou. [Rom.1]
Mè, j'amo bien quand-to qu'o (???). O fét un bloc. On rebete du lat dessus, pués on bete du sucro, alors que vèrs vos, on bete pas de sucro. Moi, j'aime bien quand ça (???). Ça fait un bloc. On remet du lait dessus, et on mais du sucre, alors que chez vous (en Bresse du sud), on n'ajoute pas de sucre (dans les gaudes une fois solidifiées).