Département de littératures et de langues du monde
Dictionnaire Français/Francoprovençal
Français
A
aune (aulne)
n.
ORB
ôna
vèrna
bressan
varna
exemple
Éy et on prô avoui de varne pi de shônou.
C'est un pré avec des aulnes et des chênes.
fribourgeois
pouta byantse
vèma
auquel
pr. rel.
ORB
uquint
bressan
ucôlou
auriculaire
n.
ORB
guinglo
cacanin
bressan
guinguou
fribourgeois
chenayon
dê (piti)
grâyeu
valaisan
cacanën
aussi (autant)
adv.
ORB
asse(-ben)
asse ben que
bressan
achë(-ben)
fribourgeois
ache
ache bin tyè
exemple
La vouê dou ranchinyolè, ache lèrdjire tyè chè pyàmè, dàthe kemin lè nyolètè byantsè din la yê bleuve.
La vouèx du rossignolèt, asse lergiére que ses plomes, doce coment les niolètes blanches dens la cièl blua La voix du rossignol, aussi légère que ses plumes, douce comme les petits nuages dans le ciel bleu.
aussi (également)
adv.
ORB
arriér
asse-ben
nan-ples
bressan
azhi
ari
nonple
azhimè
exemple
Avoua lou babeurou, on peu azhi fézhe de bon gôté.
Avec le babeurre, on peut aussi faire de bons gâteaux.
Din lou tin, on ale u marshâ a Sint-Amô. Y éret on greu marshâ a Sint-Amô. É pi na fara, na greussa fara aï, chutou pe la Sin-Martin. [Dom.1]
Dens lo temps, on alêt u marchiê a Sent-Amôr. Y érêt on grôs marchiê a Sent-Amôr. Et pués na fêra, na grôssa fêra arriér, surtot por la Sent-Martin. Autrefois, on allait au marché à Saint-Amour. Il y avait un grand marché. Et aussi une grande foire, surtout pour la Saint-Martin.
Zh'an a oncoure n'ôtrou, que zhe vayou prèsque jamé, qu'abite louin ari.
J'en ai encore un autre [de petit-fils], que je ne vois presque jamais, qui habite loin lui aussi.
On ajoute u sôssisson lez épyeche, lou secrou pi lou grô du, pi un pete varou de gouta nonple.
On ajoute u socesson les èpiéces, lo sucro pués lo grâs dur, pués un petit vêrro de gota nan-ples. On ajoute au saucisson les épices, le sucre et le gras dur, puis aussi un petit verre de goutte.
fribourgeois
ache
achebin
ni bin
exemple
Apri ha rijârda mè fô achebin rèparâ ôtyè.
Aprés cela rijârda, mè fô asseben rèparâ oque. Après cette plaisanterie, il faut aussi que je rectifie quelque chose.
aussitôt
adv.
ORB
setout
asse-tout
veré rêdo
d'abôrd
bressan
chteu
achteu
vra radou
d'abeur
exemple
Chteu qu'on pouzha, on i fezha! [St.-Cyr 1]
Aussitôt qu'on pourra, on le fera.
Achteu assui, lé mécanissyin on èlevô le cale avoua lou cri. [St.-Ét. 3]
Asse-tout assui, lés mècaniciens ont enlevâ les câles avouéc lo cric. Aussitôt après avoir fini, les mécaniciens ont enlevé les cales (de la machine à battre) avec le cric.
Éy a fé na greucha radô, pi lou chlo l'a revenu vra radou. [St.-Cyr 1]
Il y a eu une grosse averse et le soleil est revenu aussitôt.
fribourgeois
abouâ (d')
achtou
chan (chu le)
pethou
tsô (tô)
autant
adv.
ORB
a-tant
bressan
atè
fribourgeois
atan
atin
auteur
n.
ORB
ôtor
fribourgeois
ôteu
auto
n.
ORB
ôtô
bressan
ôtô
vetezha
exemple
On avë pouin d'ôtô nou, dan lou mouman.
On n'avait pas d'auto, nous, à ce moment-là
L'ashete na vetezha neuva per-tyë tui lé diz on.
Il/Elle achète une voiture neuve à peu près tous les dix ans.
fribourgeois
oto
exemple
Irè trantyilo, ou volan dè che n’oto.
Ére tranquilo u volant de son ôtô. Il était tranquille au volant de son auto.
valaisan
ótó    
exemple
Amou chin dou comoun iré tó boudzó dé j-ótó.
Amont cen du comen, ére tot boujo des ôtos. [Sur la place devant la maison communale, ça fourmillait d'autos.]
automne
n.
ORB
ôton
ôtone
bressan
fin d'ènô
exemple
Diton su la fin d'ènô.
Dicton sur l'automne [fin d'année].
fribourgeois
outon
exemple
È l’outon, lè j’armayi portâvan bâ, kemin i dejan adon, lè kondiihyon: du fre è dou buro. Prà dè buro!
En l'ôton, les armalyérs portâvant bâs, coment ils desant adonc, les condicions: du fruit et du burro, prod de burro! En automne les armaillis, quand ils descendaient des montages, apportaient les "conditions", comme on disait alors: du fromage et du beurre. Beaucoup de beurre!
valaisan
outon
exemple
W'outon l'é wéi!
L'ôton l'est lé! [L'automne est là!]
autorité
ORB
ôtôritât
bressan
ôtôritô
fribourgeois
otoritâ
exemple
Kanbin di yâdzo on chè pyin dè nouthrè j’otoritâ, no dêvethrin ithre bin kontin dè nouthron chouâ
Quand ben des viâjos, on sè plent de noutres ôtôritâts, nos devrians étre content de noutron sôrt. Quand bien (même) parfois, nous nous plaignons de nos autorités, nous devrions être bien contents de notre sort.
autour
adv., prép
ORB
u tôrn
alentôrn
entôrn (a l')
lentôrn
bressan
alatou
latou
d'enveron
exemple
Tout alatou, me barire, mon mur, i m'a fé na pinture nouvala.
Tout autour (mes barrières, mon mur), il a mis une nouvelle peinture.
La dimèshe, le betôve tui chéj eur latou du co.
La demenge, el betâve tués ses ors lentôrn du côl. Le dimanche, elle mettait tous des bijoux (en or) autour du cou.
fribourgeois
intoua (a l')
outoua
daveron
dèveron
exemple
Ora, kan on vê kemin la vela dè Bulo è lè velâdzo outouâ l’an agrochi, on pou chè dre ke lè dzouno rètràvon dou travô in Grevîre.
Ora, quand on vêt coment la vela de Bulo et les velâjos u tôrn l'ant agrossi, on pôt sè dere que les jouenos retrôvont du travaly en Gruviére. Maintenant, quand on voit comment la ville de Bulle et les villages alentours ont pris de l’ampleur, on peut se dire que les jeunes retrouvent du travail en Gruyère.
autre
adj.
ORB
ôtro (-a)
bressan
ôtrou (-a)
exemple
Zh'an a oncoure n'ôtrou, que zhe vayou prèsque jamé, qu'abite louin ari.
J'en ai encore un autre [de petit-fils], que je ne vois presque jamais, qui habite loin lui aussi.
fribourgeois
ôtro
autrefois
adv.
ORB
ôtro coup
dens le temps
bressan
adon
dè lou tin
dè lou té
exemple
Mé é ne fô pô ébleyë que lou Revermon èn a étô couar dè lou tin.
Mais il ne faut pas oublier que le Revermont en a été couvert [de vigne] autrefois [dans le temps].
fribourgeois
antan
din le tin
on yâdzo
ôtrafê
outan
yâdzo (on)
autrement
adv.
ORB
ôtrament
bressan
ôtramè
ôtreman
ôtremin
exemple
Va froumô la barizhe, ôtramé lou shin va ch'ècouzhi. (St.Cyr1]
Va fermer la barrière, sinon le chien va se sauver.
Y an demeure ple qu'yon, pi i byin maladou, ôtreman, é demeure de felye. [Man.1]
Il n'en reste plus qu'un (parmi mes frères) et il est très malade. Sinon, il reste de filles (parmi mes sœurs).
Davi dé vazin que parlion patouâ bin on parle patouâ, mé ôtremin... Pi davi té gran vou côjié pô lou patouâ non? Non, pi a l'équeula, y ére pô recomindô. É faye pô ét pri, in. [Dom.1/Rom.1]
D'avouéc des vesins que parliont patouès, ben on parlêt patouâ, mas ôtrament... Pués d'avouéc tés grants, vos côsiéd pas lo patouès, non? Non, pués a l'ècoula, y ére pas rècomendâ. O falyêt pas étre prês, hen. Avec des voisins qui parlaient patois, on parlait patois. Et avec tes grands-parents, vous ne parliez pas le patois? Non, et à l'école, ce n'était pas recommandé. Il ne fallait pas être pris.
fribourgeois
ôtramin
valaisan
atramin    
exemple
N'ën ina, atramin var.i ba eó.
Nens en hôt, ôtrament varé bas yo. [Monte, sinon c'est moi qui descendrai.]
aux
art. contr
ORB
a les
ux
bressan
é (m.)
a le (f.)
exemple
Diz-i é gachon pi a le felye. I fô metre tou lou mondou u couzhè.
Dis-le aux garçons et aux filles. Il faut mettre tout le monde au courant.
fribourgeois
i
exemple
A kotyè pi, din oun’adzèta, le nirchon chè lètsè lè potè in chondzin i lordè lemachè.
À quârques pieds, dens un' hagèta, le n'héresson chè leche les potes en songient ux lôrdes lemaces. A quelques pieds, dans une petite haie, le hérisson se lèche les babines en songeant aux grosses limaces.
avachi (-e)
adj.
bressan
avashi
avaler
v.
ORB
avalar
gollar
bressan
avalô
fribourgeois
avalâ
indzeri
avaler (en faisant des efforts)
v.
bressan
gourzhayë
avaloire
n.
bressan
avalouar
fribourgeois
kropêre
rakoulêre
rèkoulêre