Département de littératures et de langues du monde
Dictionnaire Français/Francoprovençal
Français
A
avenant (-e)
adj.
ORB
avegnent (-a)
bressan
avenyè (-ta)
exemple
Y ére de servissou, byè plézè, avenyè. [Conf.2]
Il ére de sèrviço, bien plèsent, avegnent. Il était serviable, très plaisant, avenant.
avenir
n.
ORB
avenir
bressan
aveni
fribourgeois
avinyi
avent
n.
ORB
avent
aventure
ORB
aventura
fârça  
bressan
avètezha                    
exemple
Vou counyâte-teu lej avètezhe de Tintin, de Milou, de Panouyon pi des Dubeu/Débeu u shôté de L'Ônizhe?
Vos cognéde-to les aventures de Tintin, de Milou, de Panolyon pués des Dubouesc/Desbouesc u châtél de L'Âniére? Connaissez-vous les aventures de Tintin, de Milou, de Tournesol et des Dupond/Dupont au château de Moulinsart (L'Asnière)?
fribourgeois
avantura 
fâcha    
exemple
Ouna galéja fâcha l’è arouvâye a on dè mè j’onhyo, l’i a dè chin poutithre karant’an.
Une galèsa fârça l'est arrevâye a un de mes oncllos, il y at de cen pôt-étre quarant' ans. Une jolie aventure est arrivée à l’un de mes oncles, il y a peut-être quarante ans.
averse
n.
ORB
avèrsa
pissiê
radâ
vèrsâ
ragaciê
bressan
radô
chabrô
avarcha
ragachâ
exemple
Éy a fé na greucha radô, pi lou chlo l'a revenu vra radou. [St.Cyr3]
Oy a fét na grôssa radâ, pués lo solely l'a revegnu verè rèdo. Il y a eu une grosse averse et le soleil est revenu très vite.
É fa na ragachâ, na zhiboulô, de grejeyon, é aï de brouyar, é femache. [Conf.2]
O fât na ragaciê, na gebolâ, de greseylon, et arriér de brolyârd, o fumace. (Pour parler du temps, on peut dire) Il y a (il fait) une averse, une giboulée, du grésil, et aussi (il y a) du brouillard, ça fume légèrement (il y a une légère brume).
fribourgeois
avêcha
moya
rinchya
averse de neige
n.
ORB
câra
averse légère
n.
ORB
arosêye
bressan
bougracha
valaisan
arójaé
exemple
Chin l'ita on' arójaé kyè ché conté.
Cen l'est éta un' arosêye que sè compte. Ç'a été une vraie averse (qui se compte).
averse violente
n.
bressan
bouijounô
avertir
v.
ORB
avartir
bressan
avreti [pp. avreti, -tyâ]
fribourgeois
avèrti
prèvinyi
avertissement
n.
ORB
avèrtissement
bressan
avretashemè
fribourgeois
avèrtechèmin
aveugle
n.
ORB
avogllo (-e)
bressan
avelyou (-lye)
exemple
On dejë azhi qu'il évet avelyou, chour, mouë. [Conf.1]
On desêt arriér qu'il éret avogllo, sord, muet. (Pour parler des handicaps) On disait aussi (de quelqu'un) qu'il était aveugle, sourd, muet.
fribourgeois
novèyin
valaisan
aougló
exemple
W'aougló cha byin tsanta. [Sav.1]
L'avogllo sât bien chantar. L'aveugle sait bien chanter.
aveugler
v.
ORB
avogllar
bressan
avulyë
trézhe lé zu
fribourgeois
aveuglâ
bornâ
èbuâ
avion
bressan
avyon
exemple
Quèt a ma, lou ple pte, zh'a on avyon.
Quant à moi, le benjamin [le plus petit], j'ai un avion [comme cadeau de Noël].
avisé (-e)
adj.
ORB
avisâ
dègordi (-a)
bressan
avizô
déguerdi (-dyâ)
fribourgeois
avejâ
aveji
avijâ
avocat (-e)
n.
ORB
avocat (-e)
bressan
avoucâ (-ate)
fribourgeois
avoka
valaisan
aóca
exemple
Can i avoui chin, yó i fé ni oun ni dóou é partó rape ba é w'aóca.
Quand é aoui cen, yo é fét ni un ni doux et parto rape bas vers l'avocat. Quand j'ai entendu cela, je n'ai pas hésité une minute et je suis descendu sur-le-champ chez l'avocat.
avoine
n.
ORB
avêna
bressan
avinna
exemple
Arevô a la cour, on lou tizhe è plache u chouë, ètremi lou mayâ de chelya pi de blô, pi la maya d'avinna.
Arrevâ a la cort, on lo tire en place u suèl, entre-mié lo meyâ de sèglla pués de blât, pués la meya d'avêna. (Une fois) Arrivés à la cours, on la tire (la vanneuse) sur l'aire de battage, entre la (grosse) meule de seigle et de blé et la meule d'avoine.
fribourgeois
avêna
avinna
avoiner
ORB
avênar
bressan
avinnô
exemple
Va avinnô lou shevô. I da ava fon! [St.Cyr1]
Va avênar lo chevâl. Il dêt avêr fam! Va donner de l'avoine au cheval. Il doit avoir faim.
avoinerie
n.
bressan
avinnizhe
avoir
v.
ORB
avêr
bressan
avâ
avouâ
exemple
[1] Vouz éte on greu cayon, mé vouz éte què mémou pô on greu cayon [2] Vouz avô on greu cayon, mé vouz éte què mémou pô on greu cayon. [St.Cyr1]
[1] Vos éde un grôs cayon, mas vos éte quand mémo pas un grôs cayon. [2] Vos avâd un grôs cayon, mas vos éte quand mémo pas un grôs cayon. Vous avez un gros cochon, mais vous n'êtes quand même pas un gros cochon (NB: on emploie parfois le mot 'éte' pour 'avez' et 'êtes', ce qui peut porter à confusion; la forme 'avô' est moins ambiguë.)
Fayë avouâ chonc an pe alé a l'équeula. [Mant.1]
O faliéve avêr cinq ans por alér a l'ècoula. Il fallait avoir cinq ans pour aller à l'école.
fribourgeois
avê
valaisan
ai
exemple
Che to parle rin méi ky’avwéi é tchyó adon jaméi avwéi é j’ëncónyou, to por.i ënréé d’ai pouir.e dé rloo. [Sav.1]
Se te parles ren més qu’avouéc les tiôs adonc jamés avouéc les encognus, te porrês enréyer d’avér pouére de lor. Si tu ne parles plus qu’avec les tiens, donc jamais avec des inconnus, tu pourrais commencer d’avoir peur d’eux.
avoir des chaleurs irrégulières (vache)
v.
ORB
tôrèlar
bressan
bourdalô
fribourgeois
tsalâ (in)