Département de littératures et de langues du monde
Dictionnaire Français/Francoprovençal
Français
A
avantage
n.
ORB
avantâjo
bressan
avètazhou
fribourgeois
avintâdzo
avantager
v.
ORB
avantagiér
aventagiér
bressan
avètazhyë
fribourgeois
avantadji
avintadji
avantageux (-euse)
adj.
ORB
avantagiox
aventagiox (-osa)
bressan
avètazhyo (-ja, -za)
fribourgeois
avintadjà
avare
adj.
ORB
avareciox (-sa)
rapiâ
règardent (-a)
entèrèssiê
radin (-a)
roublârd (-a)
prés de sés sous
bressan
rapyâ
avarecho (-za)
intezhachâ
roublâr (-da)
regardè (-ta)
radin (-ena)
exemple
Il éve vra pré de ché seu. On vra rapyâ. [St.Cyr1]
Il ére veré prés de sés sous. Un veré rapiâ. Il était très près de ses sous. Un vrai avare.
On dejê "roublâr", "avarecho", "intezhéchâ", "radin", "pré de sé seu". [Conf.2]
On desêt "roublârd", "avareciox", "entèrèssiê", "radin", "prés de sés sous"… (Pour parler des gens avares) On disait "roublard", "avaricieux", "intéressé", "radin", "prés de ses sous"...
fribourgeois
dzèrfin
bou dè rathi (ithre dè)
avarié (-e)
adj.
ORB
dôba
bressan
abimô
fribourgeois
gâta
avec
prép.
ORB
avouéc
d'avouéc
bressan
avouâ
avoui
avèc
avé
davoui
aouâ
davi
exemple
Ô, i m'a achoumô avouâ toute che quéstyon. [Ct.Cyr 1]
Oh, il m'at assomâ avouéc totes ses quèstions. Oh, il m'a assommée avec toutes ses quèstions.
On ch'acourdive vra byin avoui l'Andréa. [Mant. 1]
On s'acordéve veré bien avouéc l'Andréa. Andréa et moi, nous nous entendions très bien.
Ma mère ne puisë pô fère chon domène avèc chli gamin pasque y avë pô d'équeule matèrnèle dan lou tan. [Mant. 1]
Ma mére ne pouessêt pas fére son domêne avouéc celi gamin pêrce-que y avêt pas d'ècoules matèrnèles dens lo temps. Ma mère ne pouvait pas s'occuper de la ferme (faire son domaine) avec cet enfant (de deux ans), parce qu'il n'y avait pas d'écoles maternelles autrefois.
Ma zh'a étô a l'équeula avé messieu Vèrne. [Mant. 1]
Mè, j'é étâ a l'ècoula avouéc monsior Vèrne. Moi, je suis allé à l'école avec M. Verne.
On alive davoui na remorque de pte canin blan. [Mant. 1]
On aléve d'avouéc na remôrque de petits canins blancs. On partait avec une remorque (remplie) de petits canetons blancs.
On izhâ shourshë la mécanique aouâ lé catrou bouë. [St.-Ét. 3]
On irat cherchiér la mècanique avouéc lés quatro buefs. On ira chercher la machine à battre avec les quatre boeufs.
Ma cherô, can-teu qu' l' e avé ma, on côje touzou lou patouâ. U téléfone ari, é sistématiquemè. Par contre davi chen oumou, on ne côje jamé lou patouâ.
Ma seror, quand-to que l'est avouéc mè, on côse tojorn lo patouès. U tèlèfone arriér, est sistèmaticament. Pêr contre, d'avouéc son homo, on ne côse jamés lo patouès. Quand elle est avec moi, ma soeur (et moi) parlons toujours le patois. Au téléphone aussi, ça arrive systématiquement. Par contre, son mari et moi, on ne parle jamais patois.
fribourgeois
avu
avui
avouê
dato
exemple
Lè gràbè po le vertâbyo kunyu chè fan pâ avui le buro, ma avu la gréche dè kayon.
Les grabes por le veretâblo quegnou sè fant pas avouéc le burro, mas avouéc la grèsse de cayon. Les grattons pour le véritable gâteau (aux greubons) ne se font pas avec du beurre, mais bien avec du saindoux (graisse de cochon).
valaisan
avwe
exemple
Avwe chin t'éi byin afobla, t'aréi pa fri.
Avouéc cen t'es bien afublâ, t'arés pas frêd. [Avec ça, tu es bien habillée, tu n'auras pas froid.]
avenant (-e)
adj.
ORB
avegnent (-a)
bressan
avenyè (-ta)
exemple
Y ére de servissou, byè plézè, avenyè. [Conf.2]
Il ére de sèrviço, bien plèsent, avegnent. Il était serviable, très plaisant, avenant.
avenir
n.
ORB
avenir
bressan
aveni
fribourgeois
avinyi
avent
n.
ORB
avent
aventure
ORB
aventura
fârça  
bressan
avètezha                    
exemple
Vou counyâte-teu lej avètezhe de Tintin, de Milou, de Panouyon pi des Dubeu/Débeu u shôté de L'Ônizhe?
Vos cognéde-to les aventures de Tintin, de Milou, de Panolyon pués des Dubouesc/Desbouesc u châtél de L'Âniére? Connaissez-vous les aventures de Tintin, de Milou, de Tournesol et des Dupond/Dupont au château de Moulinsart (L'Asnière)?
fribourgeois
avantura 
fâcha    
exemple
Ouna galéja fâcha l’è arouvâye a on dè mè j’onhyo, l’i a dè chin poutithre karant’an.
Une galèsa fârça l'est arrevâye a un de mes oncllos, il y at de cen pôt-étre quarant' ans. Une jolie aventure est arrivée à l’un de mes oncles, il y a peut-être quarante ans.
averse
n.
ORB
avèrsa
pissiê
radâ
vèrsâ
ragaciê
bressan
radô
chabrô
avarcha
ragachâ
exemple
Éy a fé na greucha radô, pi lou chlo l'a revenu vra radou. [St.Cyr3]
Oy a fét na grôssa radâ, pués lo solely l'a revegnu verè rèdo. Il y a eu une grosse averse et le soleil est revenu très vite.
É fa na ragachâ, na zhiboulô, de grejeyon, é aï de brouyar, é femache. [Conf.2]
O fât na ragaciê, na gebolâ, de greseylon, et arriér de brolyârd, o fumace. (Pour parler du temps, on peut dire) Il y a (il fait) une averse, une giboulée, du grésil, et aussi (il y a) du brouillard, ça fume légèrement (il y a une légère brume).
fribourgeois
avêcha
moya
rinchya
averse de neige
n.
ORB
câra
averse légère
n.
ORB
arosêye
bressan
bougracha
valaisan
arójaé
exemple
Chin l'ita on' arójaé kyè ché conté.
Cen l'est éta un' arosêye que sè compte. Ç'a été une vraie averse (qui se compte).
averse violente
n.
bressan
bouijounô
avertir
v.
ORB
avartir
bressan
avreti [pp. avreti, -tyâ]
fribourgeois
avèrti
prèvinyi
avertissement
n.
ORB
avèrtissement
bressan
avretashemè
fribourgeois
avèrtechèmin
aveugle
n.
ORB
avogllo (-e)
bressan
avelyou (-lye)
exemple
On dejë azhi qu'il évet avelyou, chour, mouë. [Conf.1]
On desêt arriér qu'il éret avogllo, sord, muet. (Pour parler des handicaps) On disait aussi (de quelqu'un) qu'il était aveugle, sourd, muet.
fribourgeois
novèyin
valaisan
aougló
exemple
W'aougló cha byin tsanta. [Sav.1]
L'avogllo sât bien chantar. L'aveugle sait bien chanter.
aveugler
v.
ORB
avogllar
bressan
avulyë
trézhe lé zu
fribourgeois
aveuglâ
bornâ
èbuâ
avion
bressan
avyon
exemple
Quèt a ma, lou ple pte, zh'a on avyon.
Quant à moi, le benjamin [le plus petit], j'ai un avion [comme cadeau de Noël].
avisé (-e)
adj.
ORB
avisâ
dègordi (-a)
bressan
avizô
déguerdi (-dyâ)
fribourgeois
avejâ
aveji
avijâ