Département de littératures et de langues du monde
Dictionnaire Français/Francoprovençal
Français
E
événement
bressan
événemè
exemple
On va échayë de crare que deu-melye-chezhe sera melyoja que deu-melye-quinje pi qu'on va retrouvô on peu de trèquilitô apré tui chléz événemè.
On va essayer de croire que [l'année] 2016 sera meilleure que 2015 et qu'on aura un peu de tranquillité après tous ces événements.
éventé (-e)
adj.
bressan
évètô
élyamô
évidemment
adv.
bressan
probablou
probablemè
évident (-e)
adj.
ORB
èvident (-a)
bressan
évidan
exemple
Choyi, y ére pô évidan. Zh'an a vu qu'avè quinje yè que choyivè, pi léz ôtrou qu'avè vinte-sonz è, i léz édivè. [Rom.2]
Seyér, y ére pas èvident. J'en é vu qu'avênt quinze ans que seyévênt, pués lés ôtros qu'avênt vengt-cinq ans, ils lés édiévent. Faucher, ce n'était pas évident. J'en ai vu qui avaient 15 ans qui fauchaient, et les autres qui avaient 25 ans, ils les aidaient.
évier
n.
ORB
ègouiér
lavior
lavior
chambron
chambrelyon
bressan
lavyo 
shèbron
shèbreyon
exemple
U lavyo, su la pièra de lavyo. [Conf.1]
U lavior, sur la piêrra de lavior. (Nous nous lavions) À l'évier, sur la pierre d'évier.
Sur lou shèbron, on metra lou semè. Zh'èn a douve sharô de bravou. [St.Ét.3]
Sur le chambron, on metrat lo sement. J'en é doves charrâs de bravou. Au-dessus de l'évier (au grenier), on mettra les semences. J'en ai deux charrées de bonnes.
Y avë la shonbra de pouélou, la shonbra de la bone, la shonbra dé vôlë, lou lavyo, lou shèbreyon pe fôzhe lé froumazhou, la côva... [Conf.1]
Y avêt la chambra de pêlo, la chambra de la bône, la chambra dés vâlèts, lo lavior, lo chambrelyon por fâre lés fromâjos, la câva... (Dans les fermes bressanes), il y avait la chambre du poêle (pièce chauffée), la chambre de la bonne, la chambre des valets, l'évier, la petite pièce pour faire les fromages, la cave...
fribourgeois
èvyà
fouryâ
furyâ
fuyi
inparâ
parâ
éviter
v.
ORB
èvitar
coudiér
bressan
évitô
fribourgeois
évitâ
kudji
exemple
Atan ke pochubyo, i dèvechê kudji pâ chè bourlâ lè dê, in totsin le tsô dou fê. [Trey.1]
Atant que possiblo, il devessêt coudiér pas sè bourlar les dêgts, en tochient le chôd du fèr. Autant que possible, (en faisant ds bricelets) il devait éviter de (prendre garde à ne pas) se brûler les doigts au contact de l’extrême chaleur du fer.
Évolène [VS]
n.
ORB
Èvoleinnaz
valaisan
Olin.na
exemple
Oun byo répòrtâdzó chou ó patwé d'Olin.na. [Sav.1]
Un biô reportâjo sur lo patoués d'Èvoleinnaz. Une beau reportage sur le patois d'Évolène.
évoluer
ORB
évoluar
évoluér
bressan
évoluô
évolué
exemple
Che è sinquèt' è le venye on diminuô, le féte que che chon fate depi on évoluô.
(Même) Si en 50 ans, les vignes ont diminué, les fêtes qui ont été organisées (se sont faites) depuis (à Ceyzériat) ont évolué.
Ét on bessin lôchan de zouyi chè évolué.
Est un bessan lâssient de jouyér sen èvoluér. C'est un peu lassant de jouer (de la musique) sans évoluer.
évolutif
ORB
èvolutif (-iva)
fribourgeois
èvolutif
èvolutíva [f.]
exemple
Chèn rèprèjènte on ka ègjènpyéro dè konvèrdzënh‘e èvolutíva. [All.1]
Cen reprèsente un câs ègzemplèro de convèrgence èvolutiva. Ceci représente un cas exemplaire de convergence évolutive.
évolution
n.
ORB
èvolucion
bressan
évolussyon
exemple
- Din mon tin, lé zheunou, on leji deyë, lé garchon: "fô con mème alé a l'écula pasque vouz alé alé u réjimè. Fô con mème saouâ écrire." Y avë ya n'évolussyon. - É queminsive, oué. [Rom.2/St.Tri.]
- Dens mon temps, lés jouenos, on lés-y deyêt, lés garçons: "fôt quand méme alér a l'ècoula perce que vos aléd alér u régiment. Fôt quand méme savêr ècrire." Y avêt ya n'èvolucion. - O comencéve, oué. - De (dans) mon temps, les jeunes, on leur disait, les (aux) garçons: "il faut quand même aller à l'école parce que vous allez aller au régiment. Il faut quand même savoir écrire." Il y avait eu une évolution. - Ça commençait, oui.
fribourgeois
èvoluchyon
évoquer
v.
ORB
èvocar
bressan
évocô
fribourgeois
èvokå
exemple
Po chèn ke n-èn-d-è dou “dahhú a kouårne” èvokå dèn la premîre ènpartyà dè chi tèkchto, l’è achurå oúnna tott-ôtra bîh‘e. [All.1]
Por cen que n-en est du “dahut a côrnes” èvocâ dens la premiére empartia de cél tèxto, l’est assurâ une tot ôtra bétye. Quant au “dahu à cornes” évoqué dans la première partie de ce texte, c'est assurément un tout autre animal.
exactement
adv.
ORB
ègzactament
bressan
ézactemè 
excepté
prép.
ORB
èxcèptâ
fôr
bressan
ècseptô
fribourgeois
fro
èkchèptâ
exemple
Kemën "Dahutus" tîre prâ du væ on tsàmo ou on botyètën, fro la grantyá di tåpye è la fòrma di kouårne, chèn få akräëre dè mîmo. [All.1]
Coment "Dahutus" tere prod dês vèrs un châmos ou un boquetin, fôr la grantior de tôples et la fôrma des côrnes, cen fât acrêre de mémo. Comme "Dahutus" ressemble assez clairement à un chamois ou un bouquetin, excepté la longueur des pattes et la forme des cornes, cela nous incite à le croire (que le dahu est de la famille des capridés).
excepter
v.
bressan
ècseptô
fribourgeois
èkchèptâ
exceptionnel
adj.
ORB
èxcèpcionâl (-e)
bressan
ècsèpsyonèl (-e)
fribourgeois
èkchèpchyonâl (-e)
exemple
Avouí oúnna ròba brâna ou gri-bron, le dahhu châbre d’amòn chu lè hôtyá ke chon a l’orijínne dè cha morfolojí fro delé èkchèpchyonâle avouí chè tåpye dè grantyá difèrènte. [All.1]
Avouéc un roba brona ou gris-bron, le dahut sobre d’amont sur les hôtiors que sont a l’origine de sa morfologie fôr delé èxcèpcionâle avouéc ses tôples de grantior difèrente. Avec sa robe brune ou gris-brun. Le dahu habite dans la montagne, sur les hauteurs qui sont à l'origine de sa morphologie vraiment exceptionnelle, avec ses pattes de longueur différente.
exciter
v.
ORB
ennichiér
èxcitar
bressan
ècsitô
éssegô
fribourgeois
èkchitâ
hutchi
innehyi
innihyi
iritâ
toujenâ
tujenâ
ukchâ
utchi
oukchâ
excroissance au cou des chèvres
n.
bressan
pèguelyon
fribourgeois
drouma
grochyà
touta
youpa
excuse
n.
ORB
èxcusa
dèfête
dèfêta
bressan
escuja
fribourgeois
achechéro
akujon
chipatouàre
chipatoàre èchkuja
excuser (s')
v.
ORB
èxcusar (s')
bressan
éscuzô (ch’)
exemplaire
adj.
ORB
ègzemplèro (-a)
fribourgeois
ègjènpyéro (-a)
exemple
Chèn rèprèjènte on ka ègjènpyéro dè konvèrdzënh‘e èvolutíva. [All.1]
Cen reprèsente un câs ègzemplèro de convèrgence èvolutiva. Ceci représente un cas exemplaire de convergence évolutive.