Département de littératures et de langues du monde
Dictionnaire Français/Francoprovençal
Français
E
égorger
v.
ORB
ègorgiér
bressan
égourzhyë
égosiller (s')
v.
ORB
ègosilyér (s')
bressan
égoujelyë (ch')
fribourgeois
ègojiyi (ch')
èkorayi (ch')
égout
n.
ORB
ègot
bressan
égou
exemple
La mâche, on conyéchive pô sètye. Lou crèsson poussive ou qu'y ave dé dévèrseman d'égou dan de le rigole, dè lé ruissô. [Rom.4]
La mâche, on cognessiêve pas cen-que, lo crèsson poussiêve ont' qu'y avêt des dèvèrsements d'ègots dens de les regôles, dens lés ruisséls. La mâche, on ne connaissait pas ça, (mais on connaissait d'autres sortes de salade sauvage). Le cresson poussait où il y avait des déversements d'égouts dans des rigoles, dans les ruisseaux.
égoutter
v.
ORB
ègotar
bressan
égoutô
fribourgeois
ègotâ
èkolodji
èpourâ
kolodyi
kolodji
égouttoir
n.
ORB
ègotior
bressan
égoutyo
fribourgeois
ègotyà
égratigner
v.
ORB
ègrafnar
fribourgeois
ègratinyi
égrener
v.
ORB
ègranar
dègranar
frêssiér
fragar
bressan
frassië
frachë
fregô
exemple
Pi dan la velyâ, on avë pouin de télé, in. On frassive de panë, on blayive de shevenou. [Mant.1]
Pués dens la velyê, on avêt pouent de tèlè. On frêssiéve de panèt, on bloyéve de cheveno. Et à la veillée, on n'avait pas (point) de télé, hein! On égrenait du maïs, on teillait du chanvre.
Fonse n'a pô ébleyâ de frachë côque panouye é gron rouzhou donbin blezou, sinplamin pe fôzhe bravou pindu chou l'étra. [Pol.1]
Fonse n'at pas oubliê de frêssiér quârques panolyes ux grans rojos donc ben blusos, simplament por fâre brâvo pendu sot l'étra. Alphonse n'a pas oublié d'égrener quelques épis de maïs aux (à) grains rouges ou bleus, simplement pour les pendre (en grappe) et embellir (faire joli sous) l'appentis.
On ne s'èneyôve pô pezh atè. Y ave touzhou a s'étyipô. Le fene tricoutôvon, lé joumou fregôvon de panë. -Chouvè y ave côzi que sètye quemè distracsyon... [St.Ét.1/2]
On ne ennoyâve pas por atant. Y avêt tojorn a s'èquipar. Les fènes tricotâvont, lés homos fregâvont de panèt. -Sovent y avêt quâsi que cen-que coment distraccion. (Il n'y avait pas la télévision, mais) On ne s'ennuyait pas pour autant. Il y avait toujours à s'occuper. (Lors des veillées) Les femmes tricotaient, les hommes égrenaient du maïs. -Souvent il n'y avait quasiment que ça comme distraction.
Égypte
n.
ORB
Ègypta
bressan
Éjipte
exemple
On vyo diton brassé di que le shevre, le poulalye pi le fene chon trâ fléô ple redoutâblou que les di plè d'Éjipte. [St.Ét.1]
On viely diton brêssan dit que les chiévres, les polalyes pués les fènes sont três flleyéls ples redôtâblos que les diéx playes d'Ègipta. Un vieux dicton bressan dit que les chèvres, les poules et les femmes sont trois fléaux plus redoutables que les dix plaies d'Égypte.
eh bien
excl.
ORB
eh ben
bressan
é bin
exemple
Alors lou matin, é bin, on manzhive de dinné. [Mant.1]
Alor lo matin, eh ben, on mengiêve de dinâ. Alors le matin, eh bien on mangeait de la soupe au pain.
valaisan
é bin
exemple
É bin! Fóou nó j-ënmóda.
Èh ben! Fôt nos enmodar. [Et bien! Il faut nous mettre en route.]
élaguer
v.
ORB
èmotar
pouar
bressan
émoutô
élagô
exemple
Dé l'evar, on fa de beu, on émoute le tronshe. [Conf.2]
Dens l'hivèrn, on fât de bouesc. On èmote les tronches. Pendant l'hiver, on fait du bois. On élague les tronches (arbres de futaie).
fribourgeois
èbrantchi
èkotâ
èlagâ
èlochi
élancer
v.
ORB
èlanciér
bressan
élanchë
élargir
v.
ORB
èlargir
bressan
élarzhi
fribourgeois
dègolâ
èlardji
èlèrdji
élastique
ORB
èlastico (-a)
èlastique
bressan
élastique
fribourgeois
èlachtik
exemple
Fô inpyèyi dou roulô. Chin l’è di bindè dè pâtha èlachtike ke rèchinbyon a di kalamâr pâ kouè. [Trey.1]
Fôt empleyér doux roulôs. Cen l’est des bendes de pâtha èlastiques que ressemblont a des calamârs pas couéts. (Pour confectionner des bricelets singinois) Il faut utiliser deux "rouleaux". Ce sont deux bandes (anneaux) de pâte élastiques qui ressemblent à des calamars non frits.
élection
n.
ORB
èleccion
bressan
élecsyon
fribourgeois
èlèkchyon
électricité
n.
ORB
èlectricetât
bressan
éléctrissité
couzhè
exemple
Què l'a rètrô de la gara de catorze, y avë ryin de modèrne oncouzhe, y avë pouin d'éléctrissité.
Quand il at rentrâ de la guèrra de quatôrze, y avêt rien de modèrno oncor, y avêt pouent d'èlectricetât. [[Quand il est rentré de la guerre de [19]14, il n'y avait encore rien de moderne, il n'y avait pas l'électricité.]]
fribourgeois
èlèktrichitâ
électrique
n.
ORB
èlectrico (-a)
bressan
électricou (-a)
éléphant
n.
ORB
èlèfant
bressan
éléfè
éléfan
fribourgeois
èlèfan
éléphantidé
n.
ORB
èlèfantidâ
fribourgeois
èlèfantidå
exemple
I ch’abàye dè kòtye-j-ou to cholè dou tâcho atribuå a "Darrutus", àche vîyo tyè lè pye-j-anhyàn èlèfantidå (lè-j-ayú di mamoúto) d’Uråjí. [All.1]
Il s’abalye de quârques ôs tot solèts du târso, atribuâs a "Darrutus", asse vielyo que les ples ancians èlèfantidâs (les aviôls des mamôtos) d’Eurasie. Il s'agit de quelques os isolés du tarse, attribués à "Darrutus", aussi vieux que les plus anciens (des) éléphantidés (les ancêtres des mammouths) d'Eurasie.
élevage
n.
ORB
èlevâjo
bressan
élevazhou
élevôzhou
exemple
Lé bôtemè ne rechevon pô mé de douje voulalye pe mète carô. Pèdè l'èlevazhou, l'abatazhou pi tin qu'a la vèta, y a de norme a rèspèctô. [St.Ét.1]
Les bâtiments ne recevont pas més de doze volalyes por mètre carrâ. Pendent l'èlevâjô, l'abatâjo pués tant qu'a la venta, y a de normes à rèspèctar. Les bâtiments (d'aviculture) ne reçoivent pas plus de douze volailles par mètre carré. Pendant l'élevage, l'abatage et jusqu'à la ventes, il y a des normes à respecter (pour conserver l'AOC "Volaille de Bresse").
Avan, zh'a oncoure fé n'élevôzhou de canar, u lyan de mé poulali. [Mant.1]
Avant, j'ê oncor fêt n'èlevâjo de canârds, u fllanc de més polalyérs. Avant, j'a(vais) encore fait un élevage de canards, à côté de (en plus de) mes poulaillers.
fribourgeois
alèvâdzo
élévation
n.
ORB
èlèvacion
bressan
élevassyon
fribourgeois
èlèvachyon