Département de littératures et de langues du monde
Dictionnaire Français/Francoprovençal
Français
A
assaisonner
n.
ORB
assêsonar
bressan
achajounô
exemple
É fô byè achajounô lou beli. [St.Cyr1]
O fôt bien assêsonar lo bolyi. Il faut bien assaisonner le pot-au-feu.
fribourgeois
achèjenâ
valaisan
achijóna
assassin
n.
ORB
assassin
bressan
assassin
fribourgeois
achachin
assassiner
v.
ORB
assassinar
bressan
assassinô
exemple
L'a étô assassinô è chourtyè de la bèca.
Il/Elle a été assassiné/e en sortant de la banque.
fribourgeois
achachinâ
assécher
v.
ORB
assechiér
bressan
ashechë
fribourgeois
achètchi
assemblage
n.
ORB
assemblâjo
juenta
bressan
assèblazhou
fribourgeois
achinbyâdzo
athinbyâdzo
assemblée
n.
ORB
assemblâ
tenâbla
bressan
assèblô
exemple
Éy avë pô grè-mondou a l'assèblô dé co-preupriétézhou.
Il n'y avait pas beaucoup de monde à l'assemblée des co-propriétaires.
fribourgeois
achinbyâye
athinbyâye
tenâbya
assembler
v.
ORB
assemblar
bressan
assèblo
achanblé
rezhouindre
exemple
É tou du méme. - É tou du mémou. - Il léz a tou achanblô. [Mant.1]
O tot du mémo. - O tot du mémo. - Il lés at tot assemblâs. (Depuis qu'il a acheté certains terrains situés entre ceux qu'il possédait déjà) C'est tout du même (tenant) - C'est tout du même (tenant). - Il les a tout assemblés (les terrains).
fribourgeois
achinbyâ
athinbyâ
rèdjindre
tsenalâ
asseoir (s')
v.
ORB
assietar (s')
sietar (sè)
bressan
chetô (che) 
cheté (che)
exemple
Chet-te don chu la brava chala è beu. [St.Cyr1]
Siète-tè donc sur la brâva sèla en bouesc. Assieds-toi donc sur cette belle chaise en bois.
Nyan vuyë che cheté yan de jo, pasque tou lou mondou dejè qu'ij avè dé pyu... [Rom.1]
Nion volyêt sè siètar fllanc de lyor, perce-que tot lo mondo desêt qu'ils avênt des piolys... Personne ne voulait s'asseoir à côté d'eux (les enfants des gens du voyage, à l'école), parce que tout le monde disait qu'ils avaient des poux.
fribourgeois
tita (fére)
valaisan
achéta (ch')
exemple
Achéta-vô. [Sav.1]
Assietâd-vos. Asseyez-vous.
assermenter
v.
bressan
assermètô
fribourgeois
achèrmintâ
assez
adv.
ORB
prod
assèz
brâvament
galyârd
oncor assèz
oncor
pas mâl
bressan
pro
pron
assé
oncou assé
incôzhe
pô mô
prô
exemple
Lé chelyon chon preyon. É fô avâ pro de tara pe recrevi le catrouye. [Pol.1]
Lés selyons sont provonds. O fôt avêr prod de tèrra por recrevir les catrolyes. Les sillons sont profonds. Il faut avoir assez de terre pour recouvrir les pommes de terre.
Y an a bin pron de douve. [Mant.1]
Y en at ben prod de doves. Il y en a bien assez de deux.
Zh'é pô mé assé de pon pe lou choupô. [St.Cyr1]
J'é pas més assèz de pan per lo sopâ. Je n'ai pas assez de pain pour le souper.
On trouvive rin pe lej abyë. Apré y a bin revenu, oncou assé vitou. [Mant.1]
On troviêve ren por les habelyér. Aprés y at ben revegnu, oncor assèz vito. (Pendant la guerre de 1939-45) On ne trouvait rien pour les habiller (nos filles). Après, c'est bien revenu, (encore) assez vite.
Lé joumou (Léj oumou) zhoulyôvon a le carte. On beve on co avouâ on pte gôté. É byin incôzhe chouvè qu'y én ave yon pe racontô dez istouâre pe fôzhe rire léj ôtrou. [St.Ét.1]
Lés homos jouyâvont a les cârtes. On bevêt un côp avouéc on petit gâtél. O bien oncor sovent qu'y en avêt yon por racontar des histouères por fâre rire lés ôtros. (Pendant les veillées) Les hommes jouaient aux cartes. On buvait un coup avec un petit gâteau. Il arrivait assez souvent qu'il y en ait un qui raconte des histoires pour faire rire les autres.
N'écsprèssyon, é peu rèmplachë on lon discour. Pi é che retin myo. -Éy èn a côque-co que chon pô mô coleuzhô! [St.Ét.2/1]
N'èxprèssion, o pôt remplaciér un long discors. Pués o sè retint mielx. - Oy en a quârques-côps que sont pas mâl colorâs! Une expression, ça peut remplacer un long discours. Et puis ça se retient mieux. - Il y a parfois qui sont assez colorées!
Mon travô, che qu'éy a, ne trouvou souvè qu'é lan, n'a pô prô de tè per mo. Can n'a on ptë moumè, bin ne fé de la vyéla, mé pô touzou, co. [Rom.1]
Mon travaly, ce qu'oy at, je trovo sovent qu'o long, j'é pas prod de temps por mè. Quand j'é un petit moment, ben je fés de la vioula, mas pas tojorn, què. (Avec) Mon travail (quotidien dans la ferme), ce qu'il y a, (c'est que) je trouve souvent qu'il est long (dure longtemps), je n'ai pas assez de temps pour moi.
fribourgeois
prà
prou
proumatêre
gayâ
exemple
Lè tèmonyådzo ichtoríko chon nè prou prèchí nè dètèrmenën. [All.1]
Les tèmognâjos historiques sont ni prod prècis ni dètèrmenants. Les témoignages historiques (concernant l'évolution du dahu) ne sont ni assez précis ni déterminants.
assiette
n.
ORB
assiéta
ècuèla
bressan
achete [pl.]
échyete [pl.]
échtâ
acheta
échyeta
écouala
exemple
Y a azhi lej achete, lez écouale, lé queté, le fourshete, le quelyezhe, lou poushon, l'équemyozhe... [Conf.1]
Il y at arriér les assiétes, les ècuèles, lés cutéls, les forchètes, les culyéres, lo pochon, l'ècumouère. (À la cuisine), il y a aussi les assiettes (plates), les assiettes creuses (sans rebord), les couteaux, les fourchettes, les cuillères, la louche, l'écumoire...
Apré, on bete on bessan de lé, è fin cuisson, dedè, pi on i bete dè lej échyete. [Rom.1]
Après, on bete un bessan de lat, en fin de couésson, dedans, pués on y bete dens les assiétes. Après, en fin de cuisson, on met un peu de lait dedans (dans les gaudes), et on verse le tout dans les assiettes.
Zhe mézeriva dan men échtâ le pô avoui na cuyerô de farnâ blanshe, é pi zh'é betiva dan chli poualon, qu'éy a d'édye. [Mant.1]
Je meseréva dens mon assiéta le pos avouéc na culyerâ de farena blanche, et pués zh'o betéva dens celi pélon, qu'oy at d'égoue. Dans mon assiette, je mettais les gaudes et une cuillerée de farine de blé (Je mesurais la farine de gaudes en ajoutant une cuillerée de farine blanche), et je mettais tout ça dans le poêlon où il y a(vait déjà) de l'eau.
fribourgeois
achiyèta
assiettée
n.
ORB
assiétâ
bressan
achetô
échté [pl.]
exemple
De po, na greucha achetô de po, avé de lé, de po byin shôde avé de lé fra... Lou matin, é tin u vintrou! [Pol.1]
De pos, na grôssa assietâ de pos, avouéc de lat, de pos bien chôdes avouéc de lat frêd... Lo matin, o tint u ventro. Des gaudes, une bonne assiettée de gaudes, avec du lait, des gaudes bien chaudes avec du lait froid... Le matin, ça tient au ventre!
Pi on ave de beune pô. Zh'in faza a peu pré douvej échté. [Mant.1]
Pués on avêt de bônes pos. J'en fesa a pou prés doves assiétâs. Et on avait de bonnes gaudes. J'en faisais (préparais) à peu près deux assiettées (à la fois).
fribourgeois
achiyètâ
assigner
v.
ORB
assignér
bressan
assenyë
fribourgeois
achinyi
assis (-e)
adj.
ORB
assietâ
sietâ
a seton
a seton
bressan
chetô
exemple
Pezh alô tinqu'a la tara, Meyon pi Gène che fon sharayë pe la cavala, chetô su le catrouye. [Pol.1]
Per alar tant qu'a la tèrra, Meyon pués Gène sè font charreyér per la cavala, sietâs sur les catrolyes. Pour aller jusqu'au terrain (à la terre où ils doivent planter des pommes de terres), Marie et Eugène se font charrier par la juments, assis sur les (plants de) pommes de terre.
fribourgeois
chityi
assistance
n.
ORB
assistance
bressan
assistanche
fribourgeois
achichthanthe
éde
assistant (-e)
adj.
ORB
assistent (-a)
bressan
assistè (-ta)
exemple
Éy e chen assistè que fejë toute le fôtôcopi.
C'est sont assistant qui faisait toutes les photocopies.
fribourgeois
achecheu
achichtan
assister
v.
ORB
assistar
bressan
assistô
exemple
Y a deuj è, a Sin-Trevi, bin y ave byin mé de groupe, in. É pi a Bourc, bin y èn ave greu mé. On avë assistô a la mecha nou lou métin. [Rom.1]
Y at doux ans, a Sent-Treviér, ben y avêt bien mas de groupes, hen. Et pués a Bôrg, ben y en avêt grôs mas. On avêt assistâ a la mèssa nos lo matin. Il y a deux ans, à (la Fête des patois de) Saint-Trivier, il y avait beaucoup de groupes (bressans). Et à Bourg (en 2012), il y en avait encore plus. Le matin, nous avions assisté à la messe (en patois).
fribourgeois
achichtâ
association
n.
ORB
associacion
amicâla  
bressan
assossyassyon    
exemple
- Vé nou on côjive tou fransé. - Vou côjivé fransé? - Ouè. É m'a fé de bin d'étre dè n'assossyassyon pasque lou perdive conplèteman. - S'on l'a pô côjô... - Fô pratiqué! [St.Tr.]
- Vèrs nos on côséve tot francês. - Vos côsivéd francês? - Ouè. O m'a fét de ben d'étre dens n'associacion perce que lo perdéve complétament. - S'on l'at pas côsâ... - Fôt pratiquér. - Chez nous on parlait tout (uniquement) français. - Vous parliez français? - Oui. Ça m'a fait du bien d'être dans une association (de patoisants) parce que je le perdais complètement. - Si on l'a pas parlé (assez étant jeune)... - Il faut pratiquer!
fribourgeois
achochyachyon
amikala
exemple
M’an de ke l’avan fondâ ouna novala amikala ke l’i dyon "Dzin". [Trey.1]
M'ant dét que l'avant fondâ una novèla amicâla que lui diont "Gens". On m’a dit qu’il s’était fondé une nouvelle amicale qui s’appelle "Les gens".
associé (-e)
n.
ORB
associyê
bressan
asseussyâ
fribourgeois
konpâre
partenéro
assommer
v.
ORB
assomar
amortir
bressan
achoumô
exemple
Oh, i m'a achoumô avoua toute ché quéstyon.
Oh, il m'a assommé/e avc toutes ses questions.
fribourgeois
achomâ
èchtourbi
ètèrti
fotre bâ
intèrti
intètha
intèthala
valaisan
amorti
achóma
exemple
Ché brote cóou ó t'a amorti dri.
Cél bôrte côp lo t'at amorti drét. [Ce vilain coup l'a assommé tout de go.]