Département de littératures et de langues du monde
Dictionnaire Français/Francoprovençal
Français
A
attelage
n.
ORB
atelâjo
aplê
bressan
atelazhou
aplâ
exemple
Y avë la shonbra du four, qu'on fazë lou pon, lou guerni; y avë le gronzhe a fin, pi le gronzhe a aplâ. [Conf.2]
Y avêt la chambra du forn, qu'on fasêt lo pan, lo greniér; y avêt les granges a fen, pués les granges a aplês. (A l'extérieur de l'habitation) Il y avait le fournil, où on faisait le pain; il y avait les granges à foin et les granges à attelages.
fribourgeois
apyê
atteler
v.
ORB
apleyér
attèlar
bressan
aplayë
exemple
Què l'on ètèdu cournô, lou patron pi lou vôlë on aplayâ lé deuz ôt' bouë. [St.-Ét. 3]
Quand l'ont entendu cornar, lo patron pués lo vâlèt ont apleyê lés doux ôtros buefs. Quand ils ont entendu corner, le patron et le valet ont attelé les deux autres bœufs.
fribourgeois
apyèyi
exemple
Dè kothema, l’è on tâtso yô ch’apyêiyon ti è totè. [Trey.1]
De cothuma, l’est un tâcho yô s’apièyont tués et totes. D'habitude, (la confection des bricelets) c’est une tâche à laquelle s’attellent tous et toutes.
attenant (-e)
adj.
ORB
ategnent (-a)
bressan
atenè
fribourgeois
atinyin
attendre (s')
v.
ORB
atendre (s')
bressan
atèdre
atindre
exemple
Zhe si sur que sé que nouz écuton atèdon on pte contou de Nouyé. [St.Ét.2]
Je sus sûr que céls que nos acutont atendont un petit conto de Noyèl. Je suis sûr que ceux qui nous écoutent attendent un petit conte de Noël.
fribourgeois
atindre (ch')
atèndre
exemple
No chin pâ mé din le tin yô fayi ch’atindre a ouna roulâye che le réjan no j’avê prê a dèvejâ in patê. [Trey.1]
Nos sens pas més dens le temps yô falét s'atendre a une roulâye sé le règent nos avêt prês a devesar en patês. Nous ne sommes plus à l'époque où il fallait s'attendre à une punition si l'instituteur nous avais pris à parler en patois.
No fô atèndre le myochéno chupèryeú è l’abadåye di frîh‘e dou Dzurà po väëre a tsèvanhyí la rèpartichòn jografíka di dahhú. [All.1]
Nos fôt atendre le miocèno supèrior et l’abadâye des frétes du Jura por vêre a chevanciér la rèparticion geographica des dahus. Il nous faut attendre le miocène supérieur et la surrection des montagnes (crêtes) du Jura pour voir avancer la répartition géographique des dahus.
valaisan
atindre
exemple
Fóou ky'atinjé wéi. [Sav.1]
Fôt qu'atense lé. Il faut qu'il attende là.
attendre un enfant
v.
bressan
poupounô
attendrir
v.
ORB
atendrir
bressan
retindri
fribourgeois
akokalâ
atindri
attente
n.
ORB
atenta
bressan
atèta
fribourgeois
atinta
attention
n.
ORB
atencion
bressan
atèssyon
atinssyon
atèchyon
exemple
Tyè i fon atèssyon, éy e qu'i "chinton coure l'euzhe". - I ne meton pô lé deu pyë dé mou mémou cabeu. [St.Ét.1/2]
Quand ils font atencion, oy est qu'ils "sentont corre l'oura." - Ils ne metont pas lés doux pieds dens lo mémo sabôt. Quand ils font attention (sont prévoyants dans leurs dépenses), on dit qu'ils "sentent courir le vent". - Ils ne mettent pas les deux pieds dans le même sabot. (Ils ne rechignent pas à la tâche.)
De na comune a l'ôtra, é pô du tou lou mémou... Chi on va a Fouachâ, bin atinssyon, in. [Dom.1]
De na comuna a l'ôtra, est pas du tot lo mémo… Se on vat a Fouèssiat, ben atencion, hen! D'une commune à l'autre, ce n'est pas du tout le même (patois)… Si on va à Foissiat, attention! (il y a de grosses différences).
É m'a ben arevô, y èn a coupô, mé a m'a jamé ryin dë, ma mére. È me deyë chètye pe fère atéchyon. [Rom.1]
O m'at ben arrevâ, y en at coupâ, mas el m'at jamés rien dét, ma mére. El me desyêt cen-que por fére atencion. Il m'est bien arrivé de couper (des pousses de maïs au lieu de mauvaises herbes), mais ma mère ne m'a jamais rien dit. Elle me disait ça (que je serais disputée si ça arrivait) pour que je fasse attention.
fribourgeois
atinhyon
dèledzinthe
intanchyon
intinhyon
valaisan
ëntinsyon
exemple
I far.é prou méi ëntinsyon, l'è prou ita afena dé âdzó.
Il farat prod més atencion, l'est proud éta afenâ des viâjos. [Il fera plus attention, il a été tant de fois attrapé.]
atterrir
v.
ORB
atèrrir
bressan
atèri
exemple
On a atèri a Winnipeg. On a fé trinte quilomètres pe alé va na fèrme. [Dom.1]
On at atèrri a Winnipeg. On a fét trenta kilomètres por alér vêr na fèrma. On a atterri à Winnipeg. On a fait 30 kilomètres pour aller voir une ferme.
fribourgeois
atèri
attestation
n.
ORB
atèstacion
bressan
atèstassyon
fribourgeois
atèchtachon
exemple
D’achuvën lè-j-atèchtachon dou mo “dahu” dèn lè-j-annåye 1920, la rèpartichòn jografíka dè hha bîh‘a ch’èh‘endäë dèvàn to di-j-Ardènne i-j-Àlpe dou kutsën. [All.1]
D’assiuvent les atèstacions du mot “dahut” dens les anâyes 1920, la rèparticion geografique de cela bétye s’ètendêt devant tot des Ardènes ux Alpes du cuchient. Suivant (d'après) les attestations du mot "dahu" dans les années 1920, la répartition géographique de cette bête s'étendait principalement des Ardennes aux Alpes du sud.
attester
v.
ORB
atèstar
bressan
atéstô
fribourgeois
atèchtå
exemple
Lou ègjichtành'e l’è-j-oûva atèchtåye pæ di tèkchto vîyo dè mé d’on chyéklo. [All.1]
Lor ègzistence l’est yua atèstâye per des tèxtos vielyos de més d’un sièclo. Leur existence a été attestée par des textes vieux de plus d'un siècle.
Attignat [01]
n. top.
ORB
Ategnat
bressan
Tenyâ
exemple
La chemonna pôcha, n a byè fé de course, partou, a Tenyâ, a Mourvé... [Cras2]
La semana passâ, on a bien fêt de corses, partot, a Ategnat, a Mont-Revél... La semaine passé, on a bien fait des courses, partout, à Attignat, à Montrevel...
attirail
n.
bressan
ateralye
chinfrusquin
exemple
Meta tou ton chinfrusquin dè la shonbra d'è yô.
Mets tout ton attirail dans la chambre d'en haut.
attirant (-e)
adj.
bressan
atezhè
atezhèta
fribourgeois
afriyindà
aterin
attirer
v.
ORB
atreyér
ateryér
atrère
bressan
aterë
atrézhe
atezhë
exemple
Y e on grè moumè chla féte de la paryâ pe sé que venyon la goutô. Éy atere byin de mondou. - É fô dezhe qu'y a dez animassyon latou de chela paryâ. [St.Ét.2/1]
Y est un grant moment cela féta de la pariê por céls que vegnont la gôtar. Oy atere bien de mondo. - O fôt dére qu'y at des animacions latôrn de cela pariê. C'est un grand moment (que) cette "fête de la paria" pour ceux qui viennent la goûter. Ça attire beaucoup de monde. - Il faut dire qu'il y a beaucoup d'animations autour de cette paria.
Fézhe de squi, é nchaca que m'a zhamé greu atré. [St.Cyr1]
Fére de squi, o ne-sât-què que m'at jamés grôs atrét. Faire du ski, c'est quelque chose qui ne m'a jamais beaucoup attiré.
fribourgeois
amenâ
ateri
atirâ
fachenâ
valaisan
atrér.e
exemple
Chin pó atrér.é der.ën è mótsé.
Cen por atrère dedens les mouches. [Cela (c'est) pour attirer les mouches dedans (dans la chambre).]
attiser
v.
ORB
trésér
fribourgeois
atijâ
atsojâ
atuji
kruyenâ
tujenâ
attraper
v.
ORB
atrapar
acapar
avointar
afinar
atrapir
bressan
atrapô
exemple
Gar' a ta che zhe t'atrapou!
Gare à toi si je t'attrape.
fribourgeois
akrotchi
atrapâ
inrouthâ
ragiyi
valaisan
afena
atrapi
exemple
I far.é prou méi ëntinsyon, l'è prou ita afena dé âdzó.
Il farat prod més atencion, l'est proud éta afenâ des viâjos. [Il sera plus sur ses gardes, il a été tant de fois attrapé.]
N'ën atrapi oun ra ba ou sewi.
N'ens atrapi un rat bas u sèliér. [Nous avons attrapé un rat à la cave.]
attraper froid
v.
bressan
fradyô
attribuer
v.
ORB
atribuar
bressan
atribuô
fribourgeois
atribuå
exemple
I ch’abàye dè kòtye-j-ou to cholè dou tâcho atribuå a "Darrutus", le premí ryére-père-gran konyú dou dahhú. [All.1]
Il s’abalye de quârques ôs tot solèts du târso, atribuâs a "Darrutus", le premiér riére-pére-grant cognu du dahut. Il s'agit de quelques os isolés du tarse, attribués à "Darrutus", le premier ancêtre (arrière-grand-pêre) connu du dahu.
attristant (-e)
adj.
bressan
grevè (-ta)
exemple
L'a perdu tou che que l'avë dè lou foua. Éy e grevè!
Il a perdu tout ce qu'il avait dans l'incendie. C'est attristant.