Département de littératures et de langues du monde
Dictionnaire Français/Francoprovençal
Français
A
avancer lentement dans son travail
v.
bressan
shevelyounô
avant
prép.
ORB
avant
devant
bressan
avè
devan
avin
devon
avan
exemple
avè sètye, zhe si su que sé que nouz écuton atèdon on pte contou de Nouyé. [St.Ét.2]
Mas avant cen-qué, je su sûr que céls que nos acutont atendont on petit conto. Mais avant ça, je suis sûr que ceux qui nous écoutent attendent un petit conte de Noël.
Vint è devan ma, é chayive u da, anfin trète è devan ma. [Rom.1]
Vengt ans devant mè, o seyéve u dâly, enfin trenta ans devant mè. Vingt ans avant moi, les gens (ça) fauchaient à la faux, enfin trente ans avant moi.
Avin de moudô, zhe balyou on co de ron a la quezena. [Pol.1]
Avant de modar, je balyo un côp de ram a la cusena. Avant de partir, je balaie (donne un coup de balai à) la cuisine.
- Zh'a toujour counyu le fôcheuze. - Oh bin le premire fôcheuze al sont arevé davoui lou syècle a peu pré, vé nou. - Oué, peut-étrou. - É devon nou, sè. - An dij-neu-san-deu, -tra..., mémou devan. [St.Triv.]
- J'é tojorn cognu les fôchoses. - Oh ben les premiéres fôchoses, els sont arevê d'avouéc lo sièclle a pou prés, vèrs nos. - Oué, pôt-étre. É devant nou, cen. - En diéx-nôf-cent-doux, -três..., mémo devant. - J'ai toujours connu les faucheuses. - Oh les premières faucheuses (elles) sont arrivées chez nous à peu près avec le (20e) siècle. - Oui, peut-être. C'était avant nous ça. - En 1902, 1903, même avant.
I va myo. Ch'i va byin, é tou ce qu'é fô. La chantô avan tou! [Mant.]
Il vat mielx. S'il vat bien, o tot cen qu'o fôt. La santât avant tot! Il va mieux. S'il va bien, c'est tout ce qu'il faut. La santé avant tout!
fribourgeois
dèvan
exemple
L’è oun’afére ke chè fâ, in Chuiche, kan i chè rinkontron le dechando, dèvan goutâ. [Trey.1]
L’est un’afére que sè fat, en Suisse, quand ils se rencontront le dessando, devant gôtâ. (Servir l'apéro) C’est le genre de choses qu’on fait en Suisse quand on se rencontre le samedi avant le repas de midi.
valaisan
déean
exemple
Chéi prou kyé l'é pa tan bon dé féita déean oun nivèrdzér.ó, mas l'est chin kyé n'ën fé! [Sav.1]
Sè prôd que l'est pas tant bon de fétar devant un annivèrséro, mas l'é cen que n'ens fêt! Je sais bien qu'on n'est pas censé fête un anniversaire avant la date, mais c'est ce que nous avons fait!
avant de
conj.
ORB
avant de
devant de
devant que
bressan
avè de
devan de
exemple
É falive bagô tui lé poulë avè de lé vèdre. [St.Cyr1]
O faléve bagar tués lés polèts avant de lés vendre. Il fallait baguer tous les poulets avant de les vendre.
Fayë dézhyâ trère le vashe devan d'alé à l'équeula. [Mant.1]
Falyêt dejâ trère les vaches devant d'alér a lècoula. Il fallait déjà traire les vaches avant d'aller à l'école.
fribourgeois
dèvan
èvan
valaisan
déan kyé
exemple
Déan kyé terye, l'è tòrdzó bon dé ch' achwerye kyé l'a nyoun der.i ó bóchon. [Sav.1]
Dèvant que teriér, 'l est tojorn bon de s'assuériér que l'at nion derriér lo bosson. Avant de tirer, il est toujours bon de s'assurer qu'il n'y a personne derrière le buisson.
avant-dernier (-ère)
adj.
ORB
avant-dèrriér (-e)
bressan
avè-deri (-zhe)
fribourgeois
avan-dêrê
avant-hier
adv.
ORB
avant-hièr
devant-hiér
bressan
avèt-ye
avèt-ya
devèt-ye
exemple
Avèt-ya, zhe si alô u marché a Pon-de-Vala. [St.Cyr.1]
Avant-hièr, je sus alâ u marchiê a Pont-de-Vêla. Avant-hier, je suis allé au marché à Pont-de-Veyle.
fribourgeois
dèvan-yê
valaisan
déean-yè
exemple
L'è enou déean-yè é réistéré tankyé apréi-déman.
L'est venu devant-hièr et resteré tant que après-dèman. Il est venu avant-hier et il restera jusqu'après-demain.
avant-toit
n.
ORB
étro
étra
avant-têt
platon
bressan
étrou
étra
avè-ta
exemple
Lou vôlë pi lou vashi avon cheurti on sha chou l'étra, i l'ont tezhâ avé lou queblou, è travâ, pe que la palye dérouzhe dessu. [St.-Ét.3]
Lo vâlèt pués lo vachiér avont sorti on char sot l'étra. Ils l'ont teriê avouéc lou queblo, en travèrs, por que la palye dèroge desot. Le valet et le berger ont sorti un char sous l'avant-toit. Ils l'ont tiré et rapproché de la vaneuse, (l'ont placé) en travers, pour que la paille puisse tomber dessus.
Preni lou tonbazhé chou l'avè-ta. [St.-Ét. 3]
Prenéd lo tomberél sot l'avant-têt. Prenez le tomberau sous l'avant-toit.
fribourgeois
rakru
rèkruva
tsapeti
têtè
avantage
n.
ORB
avantâjo
bressan
avètazhou
fribourgeois
avintâdzo
avantager
v.
ORB
avantagiér
aventagiér
bressan
avètazhyë
fribourgeois
avantadji
avintadji
avantageux (-euse)
adj.
ORB
avantagiox
aventagiox (-osa)
bressan
avètazhyo (-ja, -za)
fribourgeois
avintadjà
avare
adj.
ORB
avareciox (-sa)
rapiâ
règardent (-a)
entèrèssiê
radin (-a)
roublârd (-a)
prés de sés sous
bressan
rapyâ
avarecho (-za)
intezhachâ
roublâr (-da)
regardè (-ta)
radin (-ena)
exemple
Il éve vra pré de ché seu. On vra rapyâ. [St.Cyr1]
Il ére veré prés de sés sous. Un veré rapiâ. Il était très près de ses sous. Un vrai avare.
On dejê "roublâr", "avarecho", "intezhéchâ", "radin", "pré de sé seu". [Conf.2]
On desêt "roublârd", "avareciox", "entèrèssiê", "radin", "prés de sés sous"… (Pour parler des gens avares) On disait "roublard", "avaricieux", "intéressé", "radin", "prés de ses sous"...
fribourgeois
dzèrfin
bou dè rathi (ithre dè)
avarié (-e)
adj.
ORB
dôba
bressan
abimô
fribourgeois
gâta
avec
prép.
ORB
avouéc
d'avouéc
bressan
avouâ
aoui
avèc
avé
davoui
aouâ
davi
daoui
exemple
Ô, i m'a achoumô avouâ toute che quéstyon. [Ct.Cyr 1]
Oh, il m'at assomâ avouéc totes ses quèstions. Oh, il m'a assommée avec toutes ses quèstions.
On ch'acourdive vra byin aoui l'Andréa. [Mant. 1]
On s'acordéve veré bien avouéc l'Andréa. Andréa et moi, nous nous entendions très bien.
Ma mère ne puisë pô fère chon domène avèc chli gamin pasque y avë pô d'équeule matèrnèle dan lou tan. [Mant. 1]
Ma mére ne pouessêt pas fére son domêne avouéc celi gamin pêrce-que y avêt pas d'ècoules matèrnèles dens lo temps. Ma mère ne pouvait pas s'occuper de la ferme (faire son domaine) avec cet enfant (de deux ans), parce qu'il n'y avait pas d'écoles maternelles autrefois.
Ma zh'a étô a l'équeula avé messieu Vèrne. [Mant. 1]
Mè, j'é étâ a l'ècoula avouéc monsior Vèrne. Moi, je suis allé à l'école avec M. Verne.
On alive davoui na remorque de pte canin blan. [Mant. 1]
On aléve d'avouéc na remôrque de petits canins blancs. On partait avec une remorque (remplie) de petits canetons blancs.
On izhâ shourshë la mécanique aouâ lé catrou bouë. [St.-Ét. 3]
On irat cherchiér la mècanique avouéc lés quatro buefs. On ira chercher la machine à battre avec les quatre boeufs.
Ma cherô, can-teu qu' l' e avé ma, on côje touzou lou patouâ. U téléfone ari, é sistématiquemè. Par contre davi chen oumou, on ne côje jamé lou patouâ. [Rom.1]
Ma seror, quand-to que l'est avouéc mè, on côse tojorn lo patouès. U tèlèfone arriér, est sistèmaticament. Pêr contre, d'avouéc son homo, on ne côse jamés lo patouès. Quand elle est avec moi, ma soeur (et moi) parlons toujours le patois. Au téléphone aussi, ça arrive systématiquement. Par contre, son mari et moi, on ne parle jamais patois.
É shinzhe pô byin daoui lou fransé. Oh non, é shinzhe pô byin. [Mant.1]
O change pas bien d'avouéc lo francês. Oh non, o change pas bien. (Quand on compte jusqu'à 10) Ça ne chante pas beaucoup par rapport au (avec le) français. Oh non, ça ne change pas beaucoup.
fribourgeois
avu
avui
avouê
dato
exemple
Lè gràbè po le vertâbyo kunyu chè fan pâ avui le buro, ma avu la gréche dè kayon.
Les grabes por le veretâblo quegnou sè fant pas avouéc le burro, mas avouéc la grèsse de cayon. Les grattons pour le véritable gâteau (aux greubons) ne se font pas avec du beurre, mais bien avec du saindoux (graisse de cochon).
valaisan
avwe
exemple
Avwe chin t'éi byin afobla, t'aréi pa fri.
Avouéc cen t'es bien afublâ, t'arés pas frêd. [Avec ça, tu es bien habillée, tu n'auras pas froid.]
avenant (-e)
adj.
ORB
avegnent (-a)
bressan
avenyè (-ta)
exemple
Y ére de servissou, byè plézè, avenyè. [Conf.2]
Il ére de sèrviço, bien plèsent, avegnent. Il était serviable, très plaisant, avenant.
fribourgeois
avinyin
avinyinta [f.]
exemple
Lè Chindzenê l’an don achintu l’i a dza kotyè chyèkle ke po chuchitâ na paryè dèvouhyon, ha tsouja dèvechê ithre avinyinta è chalâye! [Trey.1]
Les Singenêrs l’ant donc assentu l’y at dejâ quârques siècles que por suscitar na pariér dèvocion, cela chousa devessêt étre avegnenta et salâye! Les Singinois ont donc senti il y a quelques siècles déjà que pour susciter une véritable dévotion (pour une chose), cette chose devait être à la fois attrayante et salée (à l'image des bricelets singinois)!
avenir
n.
ORB
avenir
bressan
aveni
fribourgeois
avinyi
avent
n.
ORB
avent
aventure
ORB
aventura
fârça  
bressan
avètezha                    
exemple
Vou counyâte-teu lej avètezhe de Tintin, de Milou, de Panouyon pi des Dubeu/Débeu u shôté de L'Ônizhe?
Vos cognéde-to les aventures de Tintin, de Milou, de Panolyon pués des Dubouesc/Desbouesc u châtél de L'Âniére? Connaissez-vous les aventures de Tintin, de Milou, de Tournesol et des Dupond/Dupont au château de Moulinsart (L'Asnière)?
fribourgeois
avantura 
fâcha    
exemple
Ouna galéja fâcha l’è arouvâye a on dè mè j’onhyo, l’i a dè chin poutithre karant’an.
Une galèsa fârça l'est arrevâye a un de mes oncllos, il y at de cen pôt-étre quarant' ans. Une jolie aventure est arrivée à l’un de mes oncles, il y a peut-être quarante ans.
averse
n.
ORB
avèrsa
pissiê
radâ
vèrsâ
ragaciê
bressan
radô
chabrô
avarcha
ragachâ
exemple
Éy a fé na greucha radô, pi lou chlo l'a revenu vra radou. [St.Cyr3]
Oy a fét na grôssa radâ, pués lo solely l'a revegnu verè rèdo. Il y a eu une grosse averse et le soleil est revenu très vite.
É fa na ragachâ, na zhiboulô, de grejeyon, é aï de brouyar, é femache. [Conf.2]
O fât na ragaciê, na gebolâ, de greseylon, et arriér de brolyârd, o fumace. (Pour parler du temps, on peut dire) Il y a (il fait) une averse, une giboulée, du grésil, et aussi (il y a) du brouillard, ça fume légèrement (il y a une légère brume).
fribourgeois
avêcha
moya
rinchya
averse de neige
n.
ORB
câra
averse légère
n.
ORB
arosêye
bressan
bougracha
valaisan
arójaé
exemple
Chin l'ita on' arójaé kyè ché conté.
Cen l'est éta un' arosêye que sè compte. Ç'a été une vraie averse (qui se compte).
averse violente
n.
bressan
bouijounô